En poussette, face à qui ?

Poussette bébéLa poussette, un accessoire indispensable ?? 

J’en doutais avant la naissance de Petit Baroudeur mais force est de constater  qu’elle m’est utile ma poussette, même si elle est lourde, encombrante et qu’elle envahit le coffre de ma voiture…
 Petit Baroudeur aime beaucoup les balades en poussette qui ont le plus souvent un but sympa pour lui, comme aller au parc par exemple. Il est face à nous et il adore: il nous interpelle par ses gestes et par ses cris sa voix mélodieuse, nous demande de lui chanter des chansons etc… Après ses un an, je l’ai installé « face au monde » en me disant qu’il serait peut être content d’être installé dans le sens de la marche (limite raisonnement sncf mon histoire là ! ) et en fait ça ne lui a pas plu du tout, il se retournait sans cesse pour me voir,et ne semblait pas profiter de la promenade….Donc au final, il reste face à nous, et c’est toujours un plaisir !

Petit retour en arrière :

Avant la naissance de Petit Baroudeur, j’ai cogité sec et saoulé EPP avec le thème poussette…et au final  mon critère prioritaire a été la possibilité pour Bébé d’être «  face au parent« , et je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas beaucoup de modèle le permettant…et peu d’informations données aux clients (à nous quoi ! ) …et ça, ce n’est quand même pas normal !!

Pourquoi ? Et  bien, pour plein de raisons :
 
Avant un an, bébé ne peut pas assumer et  trier toutes les stimulations reçues dans un positionnement « face au monde »,

  • L‘afflux de stimulations sensorielles entraine chez lui une tension interne qui aura besoin de s’évacuer quelques heures plus tard  par des pleurs, des difficultés de séparation, ou d’endormissement, même si sur le moment il peut paraître exalté.
 
  • Les fortes stimulations visuelles peuvent aussi contenir des aspects angoissants pour bébé, notamment en ville: Bébé voit arriver sur lui des bolides à toute vitesse, plus ou moins gros…le semi tonne, ça me fait bizarre, même à moi.
 
  • Bébé a besoin de regarder Maman (Papa, Nounou…) régulièrement pour s’appuyer sur sa sérénité et son attitude rassurante montrant qu’il n’y a pas de danger : difficile s’il ne voit pas Maman…et difficile pour Maman de percevoir quand Bébé a besoin de réassurance…
 
  • Bébé a besoin de vivre un partage émotionnel de la situation avec Maman qui lui montre plein de choses, lui explique plein de choses… et Maman a droit à de beaux sourires, des gazouillis… En étant assis face au monde, Bébé ne voit pas de visage connu et investi, et il sourit beaucoup moins.
 
  • Pour Maman, le contact visuel avec Bébé permet aussi de repérer les phases d’endormissement et d’adapter alors l’inclinaison du siège, ou de voir le clignotement des yeux, la rotation de la tête en cas de soleil etc.
 
  • Lors de fortes chaleurs ou au contraire par grand froid, Maman peut voir et toucher facilement le corps de Bébé pour s’assurer que tout va bien et réajuster les épaisseurs  …
Tout cela est d’autant plus important que le bébé est petit et qu’il passe beaucoup de temps en poussette.
 En résumé, l’utilisation de la poussette en position « face à Maman »  permet à l’enfant de ressentir plus de sécurité,  de développer plus de confiance en soi pour plus tard, et de vivre plus de partage émotionnel.
 
…Et le petit plus est que ce qui était déjà recommandé par les professionnels de la petite enfance vient d’être conforté par une étude réalisée par une psychologue britannique: Suzanne Zeedyck.
Mais quand notre poussette ne peut être que face au monde et surtout si Bébé a moins d’un an, que faire?

 Il faut s’assurer de garder un contact proche avec lui avec des contacts corporels (caresser les cheveux, le visage) , avec la voix en lui racontant tout ce qui se passe autour de lui par exemple, et avec des contacts visuels réguliers..

What else ?