Les avantages du portage (Opus 3)

Le portage Opus 3

Continuons notre petite saga sur le portage…et reprenons ensemble les avantages que cela apporte à Bébé et à ses parents. 

Pour commencer, centrons nous sur Bébé :
 
Premier avantage, et là j’ai l’impression de me répéter (!!), c’est l’apport d’un sentiment de sécurité et le renforcement de l’attachement Parents/Bébé :
 Porté contre ses parents, Bébé se sent soutenu et rassemblé,  avec une continuité de sensations avec la vie intra-utérine :  le ressenti  d’un contact contenant sur les mêmes zones corporelles ,  l’odeur de sa mère, la perception du  rythme cardiaque. Toutes ces sensations le rassurent et contribuent à créer du lien dans ses différentes expériences de vie, et lui permettent de rester dans un état de détente optimal et de développer un attachement sécure au parent, permettant ensuite une ouverture sereine au monde extérieur.
 
 
 2ème avantage :   le portage participe à l‘intégration sociale et culturelle de Bébé :  Bébé est à bonne hauteur pour  être face aux interlocuteurs de ses parents, et ne les regarde pas de « tout en bas ». Les personnes gardent une distance sociale normale vis à vis du parent, et par conséquent de Bébé, qui est sinon souvent observé de très très près.
Bébé a sa tête très près de celle de son parent et perçoit ainsi facilement les modulations de la voix de son parent associées aux vibrations corporelles du buste et de la gorge, il peut même de temps en temps percevoir  le mouvement de la mâchoire, de la langue et des lèvres pendant que son parent parle.
Ainsi avec ce positionnement, Bébé est inclus dans la conversation et  décode  peu à peu les attitudes, les mimiques, le langage.
 
3ème avantage : …et pas des moindres…Le portage, surtout vertical, contribue à lamaturation du système digestif de Bébé :
Le portage stimule le réflexe de succion, de par la présence de l’odeur et de la chaleur de Maman, ainsi que du contact du visage, et notamment du nez et des lèvres de Bébé sur le corps de sa maman. Bébé prend alors une position plus active pour demander à être nourri et dans l’action même de succion.
De plus, le portage amène un massage du ventre de Bébé et notamment de ses intestins. Les intestins de Bébé étant immatures et ne pouvant pas efficacement assurer le transport de la nourriture, Bébé a souvent mal au ventre avec des gaz, des ballonnements, une fermentation etc. Le portage en massant les intestins, permet le transit du bol alimentaire et stimule l’intestin dans la maturation de ce système de transit.
Résultat: Bébé a beaucoup moins mal au ventre !!!
 
4ème avantage: le portage contribue au développement moteur de Bébé.
Quand le portage est réalisé de manière physiologique, c’est à dire en respectant la posture spécifique de Bébé, alors cela permet de stimuler la musculature ventrale et dorsale et de renforcer le bon positionnement de l’os du fémur dans l’articulation de la hanche.
De plus, Bébé suit tous les mouvements de son porteur et sent les jeux musculaires, les différences de vitesse, d’orientation, de contraction et cela stimule son système vestibulaire, qui est fondamental dans la gestion de l’équilibre.
 
 Et puis, et puis, et puis, quid pour les parents !?
 
Et bien, le portage de Bébé permet à Maman, et à Papa, de ressentir une étroite proximité etcomplicité avec Bébé…de sentir quand il s’endort, quand il cherche à manger, quand il se blottit encore un peu plus… et donc de mieux connaître ce tout petit avec ses besoins, ses désirs.
Et comme pour Bébé, le portage en créant cette intimité, renforce le processus d‘attachement ! 
 
Si le portage s’effectue avec des dispositifs de portage (écharpe, sling, porte-bébé…):
  • Le parent libère ses mains et peut continuer à effectuer une bonne partie de ses activités quotidiennes tout en portant Bébé.

 

  • Le parent porte en respectant sa musculature à lui aussi : un portage haut et centré permet une bonne répartition des « charges » sur les articulations et les muscles et un renforcement doux de la musculature abdominale, ainsi qu’une attention à des postures respectueuses pour soi et Bébé ce qui ménage le dos et les articulations habituellement trop sollicités par des postures vicieuses.
Et voili voilou…toujours avec « ma bible » sur le portage: Porter son enfant, de C Cortet et C Guerrand-Frénais
 
Alors, des remarques, du vécu ??