Un parc pour Bébé, c’est vraiment une bonne idée ?

 Le parc pour Bébé… accessoire indispensable??? Oui ??? Non ??

Il n’y a pas de réponse toute faite, car tout dépend du milieu dans lequel on vit : une grande maison à étages/ un appartement, un chien/un chat, d’autres enfants, une cheminée, des espaces dangereux que l’on peut fermer…

Chez nous, dans la chambre, un tapis…pas de chien, pas de chat, pas d’autres enfants…Alors quand on me demandait si j’avais un parc, la réponse était toute trouvée…Non, on n’en a pas besoin, avec le tapis  c’est parfait !

C’est vrai que le parc peut être une bonne idée quand l’espace est peu sécurisé pour un nourrisson de par la présence d’animaux, d’enfants, ou de la configuration des pièces. Il a des atouts à condition de ne pas l’utiliser constamment :

C’est déjà un espace réservé à Bébé, ce qui en soi est toujours intéressant…Bébé peut développer une capacité à s’occuper seul un petit moment, ce qui est une bonne chose pour l’aider à se différencier des autres personnes,  à construire son autonomie étape après étape, à prendre conscience qu’il peut faire des choses par lui même.

C’est un espace sécurisé qui peut permettre aux parents de se libérer quelques secondes, voire quelques minutes pour pouvoir effectuer tout le reste : sonnette, ménage et cie… en veillant à garder un contact visuel et langagier avec Bébé au maximum.

 

Par contre, ce n’est pas :

Un mode de garde à la journée où Bébé joue, dort, joue, dort….et n’en sort que pour les repas, les changes et le bain : Bébé a besoin de relation, et d’autant plus avec ses parents, on ne dira jamais assez l’importance du contact corporel, des regards, du langage  dans le développement de Bébé ( se sentir aimé est fondateur, indispensable pour grandir  et investir la vie, les autres, l’école etc.)

Un endroit fait pour dormir : Le parc n’est pas un lit, pour plusieurs raisons…déjà car le tapis de parc n’est pas du tout équivalent à un matelas, et peut entrainer des douleurs, contractures par la suite, et également car Bébé met en place ses repères temporels (Jour/nuit par exemple) par les routines quotidiennes et la fonction de chaque espace…Le temps de  sommeil et le temps de jeu sont à différencier.

Un endroit pour « réprimander » Bébé… C’est sûr qu’il n’appréciera jamais le parc s’il se retrouve tout seul dans la pièce, ou si on let met dedans après l’avoir grondé pour telle ou telle bêtise.

Un endroit exclusif de jeu… Bébé a besoin d’expérimenter et de jouer en disposant de plus en plus d’espace, plus il grandit. L’espace du parc permet certains types de jeu mais limite les expériences motrices et Bébé a besoin  d’être posé au sol régulièrement pour bénéficier d’appuis plus fermes et d’un espace plus motivant pour se déplacer.

Une aide pour se mettre debout... au contraire. Pour bien construire sa motricité, les transitions entre les différentes postures (assis/accroupi/debout ou quatre patte/debout), Bébé a besoin de trouver son équilibre et de construire ses appuis sur ses pieds. Avec un parc, souvent, Bébé parvient à attraper le bord rigide supérieur et se tracte sur les bras pour se hisser debout en s’appuyant peu ses pieds, ou alors sur la pointe des pieds… Certes, il est debout, mais la stratégie n’est pas efficace et ne lui permettra pas de développer une marche avec un bon équilibre et une sécurité de savoir par soi même retourner au sol et se remettre debout sans appui.

 

Et pour bien utiliser un parc :

Les premières fois, y installer Bébé  peu de temps et ne pas le laisser seul, jouer avec lui, commenter ce qu’il fait etc.

Ensuite, y installer quelques jeux (peu car l’espace est restreint) bien choisis en fonction de son âge et de ses centres d’intérêt.

Renouveler régulièrement les jeux pour éviter que Bébé ne se lasse.

 

Attention !!

Quand Bébé devient très à l’aise debout et commence à marcher, il peut avoir l’idée de grimper sur ses jouets pour escalader son parc en l’enjambant ou se tractant avec ses bras par dessus.

S’il y a d’autres enfants plus âgés, vérifier très régulièrement qu’ils n’ont pas introduit dans le parc leurs jouets et notamment de très petits objets susceptibles d’être mis en bouche.

 

Après, question modèles, il y a du choix …

Quand on parle de parc….on ne pense pas toujours à la variété  foisonnante qui existe, que ce soit au niveau de la forme ( carré, rectangle, rond,ovale, ou même hexagonal), de l’espace qu’il prend, de sa matière (bois, plastique), du support d’évolution pour l’enfant (au sol, surélevé, avec un tapis plus ou moins épais), de ses barrières ( rigides en bois ou plastique, ou lâches avec un filet) …

 

Et vous, le parc, vous en pensez quoi ?