Trucs et astuces pour lui apprendre à se moucher

images moucher le nez

C’est un sujet qui revient souvent quand je discute avec des amies … il  ne sait pas se moucher … il ne comprend pas comment se moucher … 

images moucher le nez

Prenons l’exemple de Petit Baroudeur … il ne sait pas se moucher… même s’il demande un mouchoir pour s’essuyer le nez. Il ne comprend pas comment souffler par le nez, même quand je lui montre … Mais que faire  ?? 

Comme des copines ont les mêmes questions que moi, je me suis penchée sur la question … alors voila ce qui se dit … 

A partir de 2 ans, il est tout à fait conseillé d’apprendre à un enfant comment se moucher … car à part quelques rares exceptions, la grande majorité des enfants a besoin d’apprentissage à ce niveau là. 

« Dès 2 ans, l’enfant doit apprendre à se moucher narine par narine. Une fois acquis, le mouchage correct évitera un grand nombre de répercussions sur les oreilles, la gorge et… les bronches. Il reste à lui proposer de se moucher régulièrement tout l’hiver. » cf dossier familial.com

Pour cela, il faut déjà qu’ils sachent souffler avec leur bouche … à vous les bulles, les serpentins du nouvel an, les pailles, l’imitation du vent etc.

A partir de là, il faut leur faire prendre conscience de la différence nez/bouche …. déjà, une petite démo de Maman ou Papa est bien utile : souffler d’abord avec la bouche puis avec le nez en leur montrant la différence et en leur faisant sentir le souffle sur leur main (oui, bien sûr, on évite de faire ça le jour on est très enrhumé ou bien malade).  

Ensuite, les grands spécialistes conseillent plein de petits jeux et astuces, pour apprendre à l’enfant à bien percevoir ses sensations … je vous les livre : 

Souffler dans une paille avec la bouche, mais en bouchant l’extrémité de la paille avec un doigt : la pression de l’air dans la paille va entrainer une expiration par le nez, et c’est gagné !!  

Votre petit a ressenti la sensation de souffler par le nez, maintenant il faut s’entraîner pour ajouter de la maîtrise et un peu de force. Vous pouvez lui demander de souffler par le nez avec divers petits jeux, et au début si besoin, vous pouvez mettre une main sur sa bouche pour l’aider à bien souffler par le nez.

Alors progressivement, on peut  :

  • Créer des formes sur la vitre en soufflant dessus avec le nez … un peu de buée !
  • Coller sous son nez une plume, qui fait office de moustache, et l’enfant souffle par le nez pour faire bouger la moustache … il peut se regarder dans le miroir, c’est encore mieux, car il voit le résultat de son souffle et peut s’auto corriger, s’améliorer… 
  • Souffler avec le nez sur de la farine posée sur une table.
  • Souffler avec le nez sur des confettis, puis avec des petites boules de papier, posés sur une table … on peut même faire une course avec une ligne d’arrivée en bout de table 😉

 

Sur le thème, j’ai une référence de livre à vous conseiller :  Le petit dragon qui ne savait pas se moucher par Odile Delattre et Benoît Rondia, Éditions Hemma, 2001

et plein de jeux sur le souffle en général chez  Hop toys notamment des flutes nasales

Ensuite, il est temps de lui présenter un mouchoir, de se moucher devant lui narine par narine, et de lui demander de nous imiter … il est important d’insister sur le fait de se moucher une narine à la fois en fermant l’autre : le mouchage est plus efficace et indolore, alors que si le nez est très obstrué souffler avec les deux narines en même temps peut être très douloureux.

Après tout ça, votre enfant devrait commencer à se débrouiller et progressivement deviendra autonome sur ce point là, ce qui évitera de nombreux rhumes, otites et autres maladies sympathiques. 

 

Me voila avec un joli programme pour Petit Baroudeur !! A nous, les joies du mouchage 🙂 

Merci de vos commentaires, remarques, témoignages et questions sur le sujet … toujours très utiles et pertinents pour moi et tous les autres lecteurs/lectrices 🙂

 

 

25 Replies to “Trucs et astuces pour lui apprendre à se moucher”

  1. Merci beaucoup, beaucoup, de nous apporter une aide aussi précieuse! On va bien s’amuser à se moucher!!;););)

  2. Bonjour
    Merci pour ces conseils. Mon fils a 5 ans. La theorie il la connaît par coeur,mais en
    pratique il renifle et ne souffle pas. Bouche fermée il sait inspirer et expirer doucement, mais fort non.
    du coup cela devient compliqué quand il est enrhumé.
    Je lui mets du sinomarin mais il renifle quand même. C’est désespérant.
    Je vous serais très reconnaissante si vous aviez un ou deux conseils dans ce cas
    merci

  3. Maman Psychomot dit :

    Je ne suis pas orthophoniste donc pas une spécialiste de tout ce qui est respiration/déglutition etc. mais ce qui me vient à l’idée, c’est que votre fils en voulant faire « fort » fait le mouvement avec lequel il est le plus à l’aise… en reniflant. Du coup, il faudrait qu’il puisse apprendre à moduler l’intensité de son souffle progressivement … doucement puis de plus en plus fort

  4. bonjour
    merci beaucoup de votre réponse. Je vais demander conseil à une orthophoniste.

  5. jai ma filles qui a 20 ten et qui ne se pa se moucher

  6. Bonjour,
    merci pour ces petits trucs, que je vais essayer.
    En attendant, je suis obligée de le faire avec des pipettes de serum physiologique, et c’est une bataille (à peine) rangée à chaque fois, surtout en ce moment car il faut soigner une otite. Connaissez vous un autre truc pour lui faire admettre plus facilement cette opération désagréable? Merci d’avance

  7. Maman Psychomot dit :

    Avec mon Petit Marmot, j’utilise aussi les pipettes de serum phy … ce qui m’a bien aidé, c’est les démonstrations du personnel hospitalier quand il a eu une bronchiolite, et la démo du kiné ensuite.
    Plusieurs mamans m’ont parlé de le faire avec du lait maternel : moins irritant et moins désagréable. Après, tout dépend de l’âge de votre enfant.
    Pour Petit Baroudeur, j’étais passé au spray « marin » après quelques mois et c’était pas mal, plus rapide et moins désagréable.
    J’espère que ça vous aidera un peu …

  8. Je ne sait pas me moucher alors que j ai 12 ans:D! Merci pour ses conseil je verrai avec ma mère!

  9. Un immense merci pour votre article. Éducatrice petite enfance, je vois trop d’enfants qui ne savent pas se moucher et attendent d’en avoir jusqu’au menton. Il est important d’apprendre aux parents à nettoyer le nez de leur enfant le matin avant d’arriver en collectivité, de l’amener peu à peu vers l’autonomie sur ce plan et lui rappeler d’avoir un mouchoir propre dans sa poche !!!

  10. Jeune orthophoniste dit :

    Bonjour,
    Travaillant actuellement en crèche, tes activités me permettent d’enrichir mon projet sur le mouchage. Un grand merci pour cette créativité débordante et cette énergie à rendre ce travail très ludique. 🙂

  11. bonjour,

    je ne trouvais pas comment apprendre à une petite de 23 mois à se moucher ( je suis assistante maternelle agréée) malgré le jeu de la plume moustache ou les carreaux de voiture embués !
    merci de l’idée de la paille dans la bouche … je n’y avais pas pensé !!!
    très ingénieux.

  12. Merci pour ces conseils, j’ai eu beau essayer d’apprendre a mon fils a souffler par le nez, il inspire a chaque fois. Il a 6 ans je vais essayer ton astuce de la paille et de la plume.

  13. Mon Grand a 6 ans et ne sait toujours pas se moucher ! Je désespère alors tes conseils vont m’être bien utiles : merci !

  14. Merci pour toutes ces astuces que je vais aplliquer avec ma biscotte 😉

  15. Maman Psychomot dit :

    Tu me diras si ça fonctionne !!

  16. Maman Psychomot dit :

    Mais de rien, on va tester tout ça en même temps… j’imagine que chaque enfant aura ses petites préférences 🙂

  17. Merci pour cet excellent extrait je prends note encore merci

  18. tu as vraiment bien creusé le sujet! je garde çà dans un coin de mon ordinateur. Merci!

  19. Bonjour, ma pupuce de 2ans et demi, sait très bien se moucher et est très autonome là dessus et je crois savoir pourquoi. Elle a eu une bronchiolite à ses 3 mois et un très bon kine m a appris à ce moment là comment bien la moucher. Au départ, j avoue c était un peu barbare mais Manon en as eu l habitude et ça se passait très bien jusqu à ce qu elle se mouche comme une grande. Alors, il l a allongée sur la table, lui a bouche la narine gauche, lui as fermé la bouche et lui a fait une pulvérisation nasale dans la narine droite, il lui as fermé, ouvert, fermé, ouvert, la narine, tout ça très jusqu’à ce que « la morve » sorte, et il a fait de même pour vider l autre narine. C est très impressionnant, le bébé pleure, on se dit « type est fou » il va tuer mon bébé, ya aussi le bruit des sécrétions dans les bronches, mais résultat ma fille qui était toute petite à ce moment s y était bien habituée, et depuis sa bronchiolite elle n a plus jamais été malade jusqu à ce jour. Donc c est super!

  20. Maman Psychomot dit :

    Comme quoi le stress et la galère d’une bronchiolite peut aussi avoir un impact positif, tant mieux pour ta puce !

  21. Très riche idée d’aborder cette question… j’y apporte une petite contribution : chez nous ma fille ainée a appris en soufflant dans le bain – c’est vraiment trop rigolo les bulles par le nez !

  22. Maman Psychomot dit :

    Oui… c’est une bonne idée aussi 🙂

  23. Voila un article très interessant. Je mettrais ces idées en pratique dés le mois de septembre quand les ptitsbouts reviendront en pleine forme de leurs vacances…
    Ca évitera peut être a G d’aller voir le kiné et à A de gentiment refiler ses petits microbes à ses copains…
    Bravo pour ce blog ou je trouve une foule de choses qui me servent au quotidien dans mon travail d’assistante maternelle

  24. Maman Psychomot dit :

    Merci !!! J’espère que cela donnera des résultats intéressants et que les enfants seront moins malades cet hiver alors 🙂

  25. Bonjour,
    Je suis assistante maternelle agréée et cette semaine est sur le thème du rhume. J’aimerai poster sur mon blog des extraits de votre article en mettant le lien évidemment !! Me donnez-vous votre accord ? Merci pour votre réponse !!

Les commentaires sont clos.