« où » est le monsieur … le chien … le soleil ? … la phase du « où » dans leur blabla…

pastèque

Petit Baroudeur parle bien… il est même bavard … A 2 ans 1/2, je commençais à m’attendre au « temps des pourquoi « … mais personne ne m’avait dit qu’il y avait aussi « la phase du où » … 

Satané « où » … il devient notre compagnon de tous les instants … 

Tout a commencé avec des questions faciles du style « où est maman ?  » … quoique un peu déconcertantes … sachant que j’étais alors en face de lui.  Forcément, ça m’a rappelé toutes les fois où nous lui avons dit « où est Petit Baroudeur ?  » en jouant à coucou/caché ….

Mais depuis peu, nous sommes passés au cran au dessus, avec des vrais quizz pour parents … attention, culture générale au programme, révisez bien vos imagiers  😉  

 

Où sont les prunes ?  … Sur le prunier. 

Où sont les cerises ?  … Sur le cerisier

Où sont les pommes ? … Sur le pommier 

Où sont les pastèques ? … là, grande envie de lui répondre « sur le pastèquier »  mais non quand même … « Dans le potager » fera l’affaire. 

pastèque

Tout y passe … les maisons des animaux, la ferme, la mer, les fruits et légumes, les saisons etc. 

Je passe aussi pour une maman cancre quand je réponds à coté ou de travers , et Petit Baroudeur ne manque pas de me reprendre s’il connait déjà la réponse 😉

 

Quelques dons divinatoires me seraient aussi fort utiles  pour toutes les fois où il me demande en écoutant un Cd « Où sont les musiciens ? «  …. et quand à table, le soir, il me dit « Où sont mes copains ? « 

… n’ayant pas de boule de cristal, je me rabats sur des réponses très terre à terre … comme « je ne sais pas » ou  » comme toi, le soir, tes copains sont chez eux, avec leurs parents. » Parfois, je tente une grande explication métaphysique « un jour, le musicien a enregistré la musique sur le CD, et maintenant nous pouvons l’écouter à chaque fois que nous le souhaitons » … et en fait, il les comprend très bien et me les ressort un peu plus tard. 

 

Outre le coté redondant de la question, je me rends compte que Petit Baroudeur a très bien intégré ses imagiers et tout ce que nous lui racontons au quotidien … et qu’il a accès à des pensées plus complexes lui permettant de se projeter dans le temps et l’espace… et de construire ainsi tous les repères spatio-temporels qui nous sont si utiles au quotidien. 

 

Alors, si vous aussi, vous subissez une « phase du où »… prenez patience, et surtout ne laissez pas les enfants sans réponse … laissez leur développer à loisir leurs questions … ou retournez les leur ! 

Allez, c’est pour la bonne cause 🙂

Bon courage … et à bientôt pour les « pourquoi » qui sont en phase de balbutiement ici.