Bébé à plat ventre

P1060945 blog

 

Mettre son bébé à plat ventre … quand, comment, pourquoi … autant de questions auxquelles les parents se confrontent sans trop savoir quoi en penser.  

Disons qu’on peut considérer avec le concept de motricité libre que l’idéal est d’attendre que Bébé y vienne de lui même. Après, il faut tout de même nuancer…

La position à plat ventre est fatigante pour Bébé dans les premiers mois et commence à être confortable quand Bébé commence à y venir par lui même … il faut toujours  garder cette notion à l’esprit.

Toutefois, il est quand même intéressant pour Bébé de connaitre tôt cette position … cela lui permet en effet de développer sa musculature dorsale et ses appuis  et l’aide progressivement à trouver de l’aisance au sol.

La mise sur le ventre, comme le changement fréquent de positions, participe également à la prévention des plagiocéphalies.

 

L’installation à plat ventre est à aborder très très progressivement … tout tout petit, on se contente des moments de change quand il faut boutonner le pyjama à l’arrière.

 On peut aussi le placer sur le ventre sur notre bras, en faisant attention de donner un appui au niveau de  la tête,  … comme on le conseille aussi  pour soulager les coliques … c’est beaucoup moins fatigant pour Bébé et cela amène déjà un changement de perspective, d’appui, de maintien tonique etc.

Un peu plus tard, quand il a l’habitude d’être allongé sur le dos sur le tapis, toujours en partant de la position allongée sur le dos, on peut l’accompagner dans un retournement et l’amener quelques secondes sur le ventre …  on augmente très progressivement ce temps au fils des jours … des semaines, mais jamais plus de quelques minutes tant qu’il ne se retourne pas seul … et toujours quand il est bien  réveillé, actif … et toujours sous surveillance.

 

Bébé découvre ensuite le retournement, et se retrouve par lui-même sur le ventre …  Il va trouver par lui même comment bien s’installer, comment disposer ses bras,  mais cela prend toujours un peu de temps.  

 La difficulté dans ces premiers retournements est que Bébé bien souvent ne le finit pas complètement et ne dégage pas ses bras, qui peuvent rester coincés sous le corps ou dans une position où il ne peut plus les manipuler par lui même. Dans ce cas là,  vous pouvez lui amener doucement les bras et mains de chaque coté de la tête de sorte qu’il puisse s’appuyer sur ses mains et ses avant-bras pour soulager le maintien de la tête, l’orienter sur le coté droite ou gauche, puis plus tard soulever le haut du buste et la tête.

  Ce qui l’aidera le plus pour s’approprier cette nouvelle découverte,  c’est la sérénité et les encouragements …  lui parler tout tranquillement en l’encourageant et quand il semble fatigué ou en difficulté, l’aider à se retourner tout doucement pour revenir sur le dos… il expérimentera ainsi les aller-retours entre les deux postures sur le ventre/sur le dos. 

A partir du moment où Bébé enchaîne les retournements, il délaisse souvent la position sur le dos et quand vous le posez au sol sur le dos, il se retourne presque immédiatement pour se mettre sur le ventre. La position allongée sur le ventre devient une position privilégiée pour explorer l’espace environnant et les objets. 

Et après ? Et bien, après, vous avez un expert en roulé-boulé qui peut se déplacer en autonomie sans se faire mal, partout au sol … et attraper tout ce qui passe à portée de main … On est en plein dedans avec Petit Marmot et c’est assez incroyable à observer 🙂 

 Et une progression en images pour illustrer tout ça …

 P1060945 blog

 

P1070138 blog

 

P1070164 blog

 

P1070284 blog

 

P1070301 blog

 

P1070302 blog

 

P1070306 blog