On joue : défi pate à modeler

Je vous partage une chouette idée de jeu pour occuper petits et grands, je l’ai testé avec des enfants mais aussi avec des adultes … et à chaque fois, tout le monde s’est pris au jeu et a passé un moment très sympa. 

Le défi pate à modeler ….

Je l’ai proposé à des petits groupes de 2 à 4 participants, mais c’est tout à fait modulable pour le faire avec un enfant en individuel ou au contraire avec  de plus grands groupes. 

Le principe : 

Chaque participant a une boule de pate à modeler, idéalement un pot pour chacun….si chacun a une couleur différente, c’est encore plus sympa. 

Quand tout le monde est prêt, je demande à tous les joueurs de créer … un objet, le même pour tout le monde , par exemple … un escargot, une voiture, des lunettes, un bonhomme, une fleur, un monstre, un autoportrait, une salade etc. 

Quand chacun a terminé, on regarde la réalisation de chacun, on commente en disant ce que cela nous évoque …. là, c’est un moment où on rigole bien ! On regarde les différences, comment chacun a interprété la consigne et le concept : un objet plat, un objet en 3D, un détournement malin, beaucoup de détails ou à l’inverse une forme globale etc. …  Tout ça dans une conversation naturelle, ce n’est pas un cours magistral ou une démonstration de concept, c’est un jeu et tous ses atouts se déploient sur le plaisir de chacun à participer. 

… Attention à cette étape : elle se déroule sans jamais se moquer, cela doit rester bon enfant, et soutenant pour chacun, et donner envie de rajouter des détails, de créer autrement.

Et ensuite, ben on recommence bien sûr…. le meneur de jeu doit être créatif, je vous assure, et surtout surtout s’adapter aux compétences des joueurs …. pour des adultes, on corse l’affaire bien sûr!! ça vous étonnera peut être mais à chaque fois, c’est moi qui arrête le jeu … et non pas les joueurs, pris dans le jeu, la création, et la relation entre eux de solidarité/complicité/compétition selon le caractère de chacun. 

Et les intérêts de ce jeu, un peu plus en détail : 

Le 1er, facile à trouver, développer la créativité et l’expression plastique : comment rendre concrètement avec de la matière l’image que l’on a en tête, laisser le modelage nous emmener vers une création que l’on n’avait pas prévue… 

Deuxio : développer la structuration spatiale:  construction, travail en 3D, proportions, équilibre des masses etc. 

Tertio : Développer la dextérité digitale : force et précision dans le mouvement du poignet, de la main et de chaque doigt. (super exercice pour préparer le graphisme d’ailleurs)

et de quatre : travailler la relation à l’autre, la place de chacun dans un groupe. 

 

Pour vous dire, je l’ai même proposé à mes collègues, comme ça à l’improviste … et elles étaient à fond!!!  Je n’ai pas de photos, c’est dommage … la prochaine fois, j’essaierai d’en prendre :))

 

Donc n’hésitez pas, c’est un jeu formidable … je me dis que pour les futures fêtes d’anniversaire de mes bambinos, c’est une idée que je vais garder …