Grimper et escalader …. Mon bébé adore !

P1070838 blog

Petit Marmot a une obsession depuis quelques semaines voire quelques mois : grimper, monter, escalader … il ne recule devant rien, ou presque. Son objet favori à la maison : la chaise tripp trapp qu’il déplace où il veut et escalade…. histoire d’avoir accès à de nouveaux endroits, objets. 

Je vois souvent les gens frémir devant les acrobaties de mon Petit Marmot …. alors que moi, je suis tout à fait zen …. et je me dis que ce serait bien dommage de le freiner dans ses explorations. 

 P1070838 blog

 

Tout le monde admet et comprend que Bébé  lors de ses acquisitions motrices, prend de l’autonomie en terme de distance et a accès à de nouveaux espaces  …. mais si  on s’arrête là, on se cantonne à une exploration horizontale   ….

L’espace ne se cantonne pas à un plan horizontal, nous vivons dans un monde en trois dimensions… et Bébé, curieux par nature,  explore au maximum de ses capacités  cette tridimensionnalité, an ajoutant au déplacement horizontal  une exploration au niveau  de la hauteur et de la profondeur. 

Il est donc tout à fait normal et nécessaire que Bébé puisse passer sous la table ou par dessus un marche-pied, s’asseoir dans une grosse boîte, prendre appui sur des meubles bas … puis commencer à grimper à quatre pattes un peu partout : l’escalier,  un tabouret, une petite chaise d’enfant …

 Evidemment, en tant que parent, ou adulte référent, on est présent, vigilant, mais pas inquiet (!). Le plus important est de montrer à Bébé comment redescendre en arrière (comme on le fait sur une échelle) s’il ne l’a pas déjà trouvé par lui-même … les bébés sont futés et bien souvent ils trouvent rapidement comment s’en sortir.  

 La phase grimpette continue ensuite quand Bébé marche … et Bébé ajoute encore plus de stratégies et de planification  dans ses projets : s’il a envie d’atteindre tel ou tel objet, soyons tranquille qu’il mettra tout en oeuvre pour le faire … Même en le sachant, je suis toujours épatée quand je vois mon Petit Marmot de 13 mois, déplacer la chaise haute dans la cuisine et l’installer pile devant l’objet de son choix ( toujours judicieux, comme le micro ondes, ou les flacons d’épices !). 

Cette phase de grimpette est importante car elle permet à Bébé de trouver plus d’autonomie, de consolider et d’approfondir son équilibre, de comprendre où sont les limites de son déplacement, et de préparer  les étapes motrices suivantes : la gestion de l’escalier debout, les sauts etc. 

Ne pensons pas qu’une fois que Bébé marche, la suite a moins d’importance … il y a encore de nombreuses étapes motrices qui s’installent progressivement et Bébé a besoin, encore et toujours, de pouvoir expérimenter  tout cela dans un cadre adapté …. oui aux explorations, mais avec présence de l’adulte et aménagement de l’espace pour éviter  les mises en danger … 

Chez nous, l’aménagement de l’espace passe notamment par  des fermetures  pour  les placards et meubles à « ne pas ouvrir », et par un réaménagement régulier des étagères  et meubles de jeux ( mise à disposition ou au contraire  éviction de certains objets). 

 Et au delà de la motricité globale, le fait de grimper, et donc d’explorer l’espace dans ses trois dimensions, permet à Bébé de construire les bases de son repérage spatial, de comprendre par lui même les notions spatiales comme  « horizontal, vertical, profondeur, hauteur, distance » … et cela développe son intelligence, et le prépare à de futurs apprentissages scolaires. 

Et qui sait,  peut être Bébé sera t’il un fana d’escalade plus tard  !? 😉