logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Attendre Bébé

Préparer son accouchement... posture et respiration

Je vous ai parlé l'autre jour des clés de décodage et astuces importantes que j'ai appris en préparation à la naissance "physiologique" (ici). 

Je continue maintenant en me centrant sur les postures à privilégier et les bonnes habitudes à prendre... au quotidien...  bien avant le jour J. 

Première chose , il est important... même si on n'a jamais fait d'anatomie de sa vie ... de  connaitre le chemin de Bébé lors de l'accouchement et l'anatomie du bassin en gros... Pourquoi? Pour visualiser  ce qui se passe lors de l'accouchement, repérer où en est Bébé et adapter ses postures et ses "efforts" en fonction. Cela permet également de mieux connaitre son corps et de trouver des repères utiles maintenant et ce jusqu'au jour J.

L'allaitement maternel... La rubrique de Petite Pluie # 1

Aujourd'hui, on change de plume... je laisse la parole à Petite Pluie, jeune maman et psychomot, qui a choisi de vous parler de l'allaitement ... 

L'allaitement maternel... Pour ou contre, là n’est pas la question de ce post. Ce choix appartient à chacune d’entre vous nous. Ce qui est important rappelons-le, c’est de faire le choix qui nous correspond et dans lequel on se retrouve. J’ai simplement voulu partager avec vous mon expérience et les petits trucs qui m’ont aidée. Je ne vous donne pas d’arguments pour l’allaitement maternel, ni comment réussir son allaitement et encore moins des conseils en cas de difficultés ; il y a déjà de nombreux articles, infos et personnes plus compétentes pour cela.

Pour ma part, cette démarche était évidente ; je voulais allaiter P’tit Flocon coûte que coûte. La chose qui me semble la plus importante a été de nous faire confiance à P’tit Flocon et à moi. P’tit Flocon a aujourd’hui 4 mois et demi et est toujours allaité exclusivement au sein.

Comme de nombreuses futures mamans, j’avais reçu beaucoup de conseils venant de la sage-femme qui m’a suivie et de mamans ayant allaité (groupe de mamans pour le maternage sous toutes ses formes, copines, collègues). Ces conseils ont été abondants et souvent redondants ce qui m’a permis d’avoir l’impression de « maîtriser » mon sujet, du moins la théorie. Bien que sur le moment, j’ai trouvé ça un peu répétitif, je pense aujourd’hui que cela m’a donné confiance et l’assurance pour aborder sereinement la mise en place de l’allaitement et d’essayer ce que je pensais bon et bien pour nous. J’ai donc eu des conseils, des explications sur les positions d’allaitement, la position du bébé, de sa bouche, comment se préparer soi, son sein… la montée de lait, les périodes de croissance, l’allaitement à la demande ou pas… les crèmes, les « outils », le tire-lait… Bref, beaucoup d’informations diverses et souvent complexes, qui ne font pas toujours sens avant de se trouver en situation mais qui, mine de rien, une fois qu’on y est, peut rassurer. Je vous fais donc la liste des petits trucs et outils que j’ai utilisé :

Préparation à la naissance "physiologique" ... que de bonnes choses à savoir !!

La préparation à la naissance... toute future maman en entend parler, parfois par son médecin ( pas moi !!! et ce pour mes deux grossesses.) et bien plus par les magazines et sites parentaux ou ouvrages dédiés à la grossesse... un peu par la CPAM et la CAF aussi avec l'envoi du dossier de maternité. 

J'en ai déjà parlé... et finalement, j'ai opté sur la recommandation d'une amie pour une préparation à la naissance dite classique... mais très orientée "physiologique".

 Pour présenter un peu le contexte, cette préparation est assurée par une sage femme (très réputée par ici ... et dans tout le département) qui est formée par Bernadette de Gasquet... et qui maintenant participe à l'enseignement de la "méthode de Gasquet"  dans ma région, et également en région parisienne. 

Pendant de nombreuses années, elle  a accompagné des femmes  pendant leur accouchement, avec un plateau technique dans une maternité... et ce en respectant la physiologie de l'accouchement et du corps de la maman... 

Ce cheminement me plait... respecter le corps de la future mère et la soutenir tout au long de l'accouchement tout en lui permettant de rester actrice  de ce qui se passe... c'est un beau programme !! 

Les séances sont longues... 2h30... avec d'autres (futures) mamans et papas, et mêlent théorie et pratique ... anatomie simplifiée et ressentie sur soi, moyens de relaxation,  postures, respiration... Le tout est dense, très dense... mais je repère quelques grands principes que je souhaite vous partager, mais en plusieurs articles car sinon ce sera trop long. 

Revenons sur la première séance : 

1. La douleur: 

L'état psychique de la femme enceinte

Cette nouvelle grossesse est l'occasion pour moi de me rendre compte de certains changements en moi ... autres que physiques bien sûr ;) . Et en discutant avec mes amies, ma famille, cela m'a sauté aux yeux... il y a vraiment quelque chose de particulier dans cet état de "femme enceinte". 

 Lors de ma première grossesse, j'étais tellement prise dans tous ces bouleversements corporels et psychiques et par les "Et si... et si.. et si..." que je n'étais pas du tout disponible pour me pencher là dessus. 

Mais là... je me rends compte que cette grossesse est un temps à part, un temps de remise en question et de réflexion ... par rapport à ma vie actuelle... mon mode de vie, ma vie professionnelle, mon rythme de vie, mes relations aux autres... et notamment avec Petit Baroudeur. 

Comme une pause sur le bord du chemin ... où les autres passent en courant devant moi, ou le nez dans le guidon... 

Comme si la grossesse finalement me reconnectait avec moi-même plus profondément que dans mon rythme habituel... 

Il faut dire que mon arrêt de travail joue aussi... et amplifie sûrement le phénomène, me permettant de me consacrer plus pleinement à ces questions, ces envies... ces besoins. 

Je me rends compte aussi avec étonnement, qu'autant j'étais anxieuse lors de ma première grossesse pour la santé de mon bébé (lié en partie au contexte de mon travail où je ne voyais que des bébés et jeunes enfants avec des diagnostics terribles) ... autant je vis sereinement cette deuxième grossesse, et ce depuis le début... je relativise plus, et je nous fais plus confiance à tous les deux... et je me consacre sans effort sur les aspects positifs. 

Bizarre... comme si un cheminement avait continué après la naissance de Petit Baroudeur, comme si "être enceinte et devenir maman" opérait des remaniements psychiques ... comme lors d'un accompagnement psychologique... 

Je n'ai rien fait de spécial... et pourtant tout est différent ! 

Alors, cela m'a interrogée et j'ai trouvé en effet pas mal d'infos qui traitent d'un état psychique spécifique à la femme enceinte... je vous résume tout ça :

Sous-catégories

Me connecter