Bébé à plat ventre

P1060945 blog

 

Mettre son bébé à plat ventre … quand, comment, pourquoi … autant de questions auxquelles les parents se confrontent sans trop savoir quoi en penser.  

Disons qu’on peut considérer avec le concept de motricité libre que l’idéal est d’attendre que Bébé y vienne de lui même. Après, il faut tout de même nuancer…

La position à plat ventre est fatigante pour Bébé dans les premiers mois et commence à être confortable quand Bébé commence à y venir par lui même … il faut toujours  garder cette notion à l’esprit.

Toutefois, il est quand même intéressant pour Bébé de connaitre tôt cette position … cela lui permet en effet de développer sa musculature dorsale et ses appuis  et l’aide progressivement à trouver de l’aisance au sol.

Bébé au bain … libre de ses mouvements

 

Le bain…  souvent un moment agréable pour Bébé qui apprécie de se sentir dans l’eau et se laisse alors bercer ou gigote en tous sens.

Pour le parent, ce n’est pas toujours simple de savoir comment s’y prendre pour baigner et laver Bébé …. Peur de le lacher, difficulté à gérer le savonnage/rinçage etc. Alors,on trouve de multiples accessoires pour faciliter les choses : transat de bain pour les plus petits, barrière ou siège pour les plus grands. En apparence, ces accessoires facilitent la tache du parent … mais malheureusement limitent énormément les possibilités de mouvement et de jeu de Bébé.

Il est tout à fait possible de laisser gigoter ou se détendre Bébé en le tenant de manière sécurisante et en adaptant sa posture et l’environnement autour de la baignoire, pour que cela reste confortable pour Bébé et son parent ( baignoire de bébé surélevée, puis petit tabouret, coussin au sol, serviette qui s’accroche au cou de l’adulte etc.).

Et, il est même possible de faire plus encore … j’ai découvert dans un excellent livre, dont je vous reparlerai plus en détail (Michèle FORESTIER : de la naissance aux premiers pas) …. Le bain libéré ou dit autrement : la motricité libre pendant le bain.

Toucher et être touché … aussi importants que manger et dormir pour Bébé

 

Quand on parle des « besoins » vitaux du bébé, généralement on pense à l’alimentation et au sommeil … il suffit de jeter un coup d’œil dans les « guides » que l’on reçoit à la naissance d’un bébé pour s’en convaincre.

Or, Bébé a d’autres besoins tout aussi importants pour pouvoir grandir et s’épanouir, dont les relations affectives et les contacts tactiles.

Des chaussons au top pour les petits (et les grands …)

P1070134

Quand Petit Baroudeur a commencé à se déplacer à la maison, j’ai cherché longuement quel type de chaussons lui mettre … En fait, j’aurais préféré le laisser pieds nus car cela favorise le développement musculaire et la qualité des appuis au sol … mais le sol me paraissait bien trop froid pour ses petits pieds. 

Donc, revenons à nos  chaussons … Je voulais trouver des chaussons se rapprochant au maximum du « pieds nus »  … mais en même temps, des chaussons antidérapants et avec une isolation correcte par rapport au « froid ». 

Après quelques essais, j’ai trouvé mon bonheur avec les chaussons en cuir souple … et je les conseille maintenant à tout le monde. 

 P1070134

 

Pourquoi ?  … tout simplement parce qu’ils sont bourrés de qualitésss …. !

Et hop, une nouvelle acquisition ….sans crier gare !

enfant-autonome escalier

Il ya deux jours, Petit Baroudeur a décidé qu’il ne voulait plus de couches …

J’étais très sceptique car jusque là, il s’en fichait royalement d’avoir des couches, ou d’être mouillé les rares fois où il n’en avait pas.

Prête au pire, je lui ai proposé de mettre une culotte … et hop, c’était parti ! Et ça se passe plutôt bien… Bien sûr, on le change plus souvent dans la journée, car il n’anticipe pas encore très bien… 

Mais ça a même un petit coté amusant, comme hier après midi quand je lui demande d’aller sur le pot … j’arrive quelques secondes après et je le découvre assis sur son pot… mais habillé ! Bon, évidemment le pantalon était mouillé !!

Tout ça pour dire que parfois (ou souvent, selon les enfants !) les acquisitions arrivent d’un coup, soudainement … alors qu’on ne s’y attend pas (ou qu’on ne s’y attend plus), sans que l’on ait remarqué de signes précurseurs

En effet, la plupart du temps, on a quand même le temps de voir les progrès s’installer … on voit que l’enfant répète certaines choses, expérimente beaucoup autour d’un déplacement, d’une position, d’un jeu etc.  , on sent que quelque chose se prépare  et jour après jour on voit les choses s’affiner jusqu’à la maîtrise d’une nouvelle fonction. 

Alors que quand les acquisitions arrivent de manière soudaine, elles sont d’autant plus surprenantes pour l’entourage … qu’elles arrivent « finalisées ». L’enfant est de suite autonome et à l’aise avec ce qu’il vient d’acquérir … par exemple, du jour au lendemain, vous voila avec un bébé qui marche à quatre pattes … alors que jusque là il était plutôt statique au sol. 

Le biberon anti colique de MAM

bib Mam

Avec l’arrivée de Petit Marmot, nous testons plein de nouveaux produits de puériculture … je souhaite vous partager nos petites expériences, et je commence avec les biberons MAM. 

bib Mam

Pourquoi ??? Et bien, parce que par rapport à tous les biberons que nous avons utilisé avec Petit Baroudeur, ceux-ci sont vraiment différents… ce qui d’ailleurs m’a un peu dérouté au début, 

et également parce qu’on m’en avait dit beaucoup de bien, notamment pour les nouveaux-nés et jeunes nourrissons

Pour la petite histoire…  je connais un bébé qui à la suite d’une naissance particulièrement difficile a eu toute la zone orale très abimée (enfoncement des parois à l’arrière du nez, du palais, et également de la trachée) et  par conséquent,  avait énormément de mal à têter … et même à respirer par moment. Le seul biberon qui lui a permis de s’alimenter a été le biberon MAM grâce à sa tétine ultra plate. Merci MAM !

 

Après avoir pris le temps de me familiariser avec ce biberon, voila ce que j’en pense :

 

Les plus : 

Des spectacles pour les petits… et les émotions qui surgissent

babil 2

Nous aimons aller au ciné, ou au « spectacle »… quel qu’il soit… musique, théâtre, cirque, show, festival, émission Tv etc. Les enfants aussi… et les tout petits enfants aussi 😉

Quand j’en ai la possibilité, j’en fais donc profiter Petit Baroudeur… et outre le spectacle de Noel pour les enfants des crèches, le spectacle de la fête de la petite enfance… ce n’est pas simple de trouver un « spectacle » pour des touts petits, des moins de 3 ans… 

Mais là cette semaine, c’était le festival jeunesse « La marelle » près de chez moi… avec des représentations de super qualité, des compagnies de théâtre au top, et le tout se déployant pour un public de  3 mois à au moins 12 ans. 

J’ai donc avec enthousiasme réservé deux spectacles  pour Petit Baroudeur : 

Babil de la compagnie L’Atalante … un travail autour des formes, des couleurs et des sons… le tout dans un univers poétique !

babil 2

Et par là un  Extrait vidéo BABIL

 

Bouger librement… le B.A.BA pour acquérir la marche

Vous connaissez Laurence RAMEAU…puéricultrice, formatrice de professionnels de la petite enfance, directrice de crèche, auteur d nombreux ouvrages sur la petite enfance …

Je suis tombée sur un article qu’elle a rédigé, dans le dossier consacré à la marche dans le journal des professionnels de la petite enfance de mai/juin 2013 … et je pense que ça vaut le coup de s’apesantir un peu dessus … je vous fais un petit debrief. 

L’article s’intitule tout simplement « Bouger, bouger »

Première chose, cet article a un petit coté « militant » en faveur de la motricité libre… personnellement, je suis tout à fait d’accord avec elle alors ça me va très bien 😉

Elle commence par donner l’exemple de deux petits garçons … un qu’on a laissé expérimenter à son rythme sa motricité, ses découvertes etc. « Régulièrement, Maxime joue allongé sur le sol. Son papa à ses cotés lui tend un jouet qu’il prend dans sa petite main. Mais le jouet lui échappe et tombe. Il se tourne pour essayer de l’attraper. Son papa l’encourage. » … et l’autre que l’on a mis très tôt face à des enjeux de posture « De toute façon, ses parents exigent  qu’il reste assis, car dans cette position il a les mains dégagées  (…) et ce n’est plus un bébé, donc il n’y a aucune raison de ne pas l’asseoir… »… 

L’accent n’est pas mis dans ce double exemple sur la précocité de l’un ou de l’autre pour l’acquisition de la marche, mais plutôt sur tous les retentissements que cela a dans la relation enfant/parents, au niveau de la confiance en soi, et des manifestations comportementales ( humeur, caractère, entrain, pleurs  etc.). Bien sûr, cela n’est pas à prendre au pied de la lettre … il ne faut pas figer les choses et enfermer les enfants dans des comportements types en fonction de ce qu’on leur apporte… chaque enfant est unique, différent, avec sa personnalité, ses envies, son rythme d’évolution…