logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Du coté de bébé

Du coté de bébé

Entre 0 et 2 ans, Bébé grandit, découvre, apprend....de multiples choses dans des domaines très variés : se déplacer, utiliser ses mains pour saisir des objets, percevoir les sons...lumières...textures...odeurs...goûts  etc.

En 2 ans, c'est une vraie petite révolution qui se déroule sous les yeux des parents et avec eux.

Autant de choses qui méritent d'être dites, racontées, détaillées...

Le pti guide de bébé : comment accompagner Bébé au fur et à mesure de son autonomie dans ses postures et déplacements ?

Le développement de 0à 2 ans avec tout plein d'autres choses qui se passent aussi à cette période

L'éveil de Bébé....avec tout ce que Maman et Papa proposent à leur bébé pour lui faire découvrir leur monde...

Un voyage en train avec un petit bonhomme de 2 ans

Petit Baroudeur voit son père partir en train chaque dimanche pour aller à Paris ... un peu nébuleux pour lui ! 

Et ce week-end, nous avons rendu les choses plus concrètes ... Pour partir une semaine en vacances chez Mamilou, nous avons décidé de prendre le train ... et donc de passer par Paris. 

Autant vous dire que j'appréhendais un peu quand même surtout pour la deuxième partie du voyage où  je serai seule avec Petit Baroudeur. 

Au final, ce fut un très long voyage extraordinaire pour lui : 1er trajet en train, 1er métro... autre gare, autre train avec 1er pique-nique .... Et Paris, avec ses couloirs de métro mais aussi quelques aperçus de la ville quand le métro sortait de terre ;) Le clou du voyage lors de notre transit parisien a été sans aucun doute lorsque nous sommes passés au dessus de la Seine : Petit Baroudeur s'est mis à crier "La mer, la mer" ... Evidemment, éclats de rires assurés :)

Coque, nacelle, siège auto ... quel casse tête !

Petit Baroudeur a voyagé en voiture en nacelle jusqu'à ses 6 mois ... Pourquoi ? Et bien, car  nous savions que nous avions de très longs trajets  (jusqu'à 7h de route) à faire assez régulièrement, et la position allongée nous paraissait plus adaptée. 

Toutefois,  la nacelle est dans l'ensemble moins sécurisante qu'un siège cosy, mais il y en a quand même trois qui sont recommandées par les organismes de tests des siège auto, et la notre était dedans : ouf ! 

En gros, si on a de la place dans sa voiture et de très longs trajets à faire, ça me paraît une bonne option, à condition de vérifier vraiment les normes de sécurité et de fixation. 

Par contre, il faut anticiper la suite... à 6 mois, la nacelle c'est terminé ! Et les sièges Groupe 1 à partir de 9kg ne convenaient pas à Petit Baroudeur... il lui manquait plusieurs kg :).

De plus, jusqu'à 13kg il est très fortement recommandé d'installer Bébé dans un siège dos à la route... donc dans ces cas là, après une nacelle, il faut s'orienter vers un siège auto Groupe 0+/1 ... et là, petite désillusion... nous n'avons pas trouvé de siège auto vraiment performant, avec un système isofix... nous avons pris ce qui nous semblait un siège auto assez sécurisant mais en étant un peu déçu quand même ... 

Cette impression s'est confirmée ensuite à la lecture d'articles professionnels sur la qualité des sièges auto ... un siège auto 0+/1 est toujours moins bien au niveau qualitatif (résistance, amortissement des chocs, protection de Bébé) qu'un siège  de groupe 0 ou de siège 1, car son adaptabilité le rend moins précis, moins ajusté et donc moins fiable. 

Pour la petite marmotte, on change de configuration... la voiture ne peut pas accueillir un siège auto et une nacelle... on a encore une petite citadine :)  donc on s'oriente sur un siège "cosy" ... et là, chapeau, la plupart sont très bien notés... il y a beaucoup de choix sans sacrifier au coté "sécurité"... ce qui est bien plus essentiel que le coté design... Après, bien sûr, il y a des différences importantes qui motivent le choix de chacun : système d'attache dans la voiture, poids du cosy, accessoires, adaptabilité sur un chassis de poussette, marque tendance etc. 

Le tour de lit ... joli mais pas inoffensif

Quand on attend Bébé, on veut préparer tout ce dont il aura besoin, et bien souvent le tour de lit nous est présenté comme un indispensable ... pour harmoniser la déco, et protéger Bébé des barreaux de son lit... 

Pour Petit Baroudeur, j'en ai acheté un aussi.... avant pour je ne sais quelle obscure raison en discuter avec des pro de la petite enfance ... et là stupeur, mon joli tour de lit se révélait être en fait très dangereux ... je pensais bien faire, et au final je risquais de mettre mon petit bébé en péril...  Heureusement, c'était bien avant la naissance de Petit Baroudeur et mon indispensable et magnifique tour de lit est parti aux oubliettes.

Alors comment et pourquoi le tour de lit est il dangereux ?

Un cocon pour bébé... du confort et bien plus que cela !

Le cocon pour Bébé... en dehors des modes et des marques phares de puériculture, le cocon nous vient de recherches très poussées à partir de l'observation et du soin des bébés nés prématurément et hospitalisés en nénonatalogie. 

Il y a quelques années, c'était encore un concept novateur... heureusement, ça l'est de moins en moins, et la majorité des bébés en néonat sont maintenant positionnés dans des cocons réalisés juste pour eux, en fonction de leurs besoins, de leurs manifestations etc. En effet, les équipes soignantes, soutenues par des psychomotriciens et des kinés, observent les bébés et notent tous leurs signes d'inconfort (raidissements, trémulations, grimaces, sourcils froncés, baillements, extension rapide des membres,  etc. ) et adaptent le cocon en fonction. 

Le plus souvent, ce cocon est réalisé à partir de langes, de drap, roulés sur eux mêmes et disposés autour de l'enfant de manière à le replacer dans une position rappelant la position foetale, avec une flexion des jambes, un soutien sous les épaules... tout cela et lui permettant de supporter la gravité.

Car oui, le bébé né prématurément ne peut pas lutter de lui même contre la gravité et se retrouve comme "écrasé" par toute cette pression... il est alors plaqué contre son matelas et ne peut pas mobiliser ses articulations et ses membres. Cela peut avoir des effets dévastateurs avec des pathologies motrices très graves : déformation osseuse du fémur, dysplasie de hanche, retard du développement psychomoteur, difficulté ou impossibilité pour l'acquisition de la marche... et possibilité d'être obligé d'avoir recours à une chirurgie lourde. 

L'effet du cocon a aussi un rôle bénéfique et même indispensable pour les compétences respiratoires, l'éveil, la qualité de sommeil, et le sentiment de sécurité du bébé. 

Ces bébés qui dorment collés contre le bord du lit ...

Flashback...  A l'aube, la maisonnée se réveille et comme tous les matins, je retrouve Petit Baroudeur collé contre les parois de son lit, lové contre le montant en bois... quel confort !!  ;) ... Je trouve ça amusant et en même temps attendrissant ... Mais bien sûr, on peut se demander le pourquoi du comment ? 

Je sais que Petit Baroudeur n'est pas une exception, au contraire c'est un grand classique cette histoire là !!  

Et oui, car le nourrisson a besoin de trouver des limites "physiques" dans son environnement... des limites "physiques" comme celles qu'il a connu au niveau intra utérin ... cela lui donne des repères et l'aide donc l'aide à être plus serein  et diminue son anxiété de se sentir perdu, tombé etc. ... 

... Cela l'aide donc à mieux s'endormir, aussi ... ce qui est non négligeable, n'est ce pas ?

Sous-catégories

Me connecter