logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Du coté de bébé

Allaiter et travailler...

C’est le thème de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, qui se déroule justement cette semaine.

Ça tombe bien, c’est justement ce que je vis actuellement … J’en profite pour faire un petit mot par ici !

Avant de reprendre, beaucoup m'ont demandé si j'allais continuer d'allaiter ... l'air catastrophé ...  "c'est fatiguant ... comment tu vas faire... c'est contraignant .... ce ne serait pas plus simple de faire autrement ? ..."

 Mais en fait, c'est une évidence de continuer à allaiter ma petite Devinette,  malgré la reprise du travail …  tout se passe très bien depuis sa naissance, alors pourquoi arrêter quelque chose qui fonctionne, qui est bon pour elle et que nous apprécions toutes les deux?! En fait, je me dis que ce serait un peu "masochiste" et dictatorial de dire ... "Bon alors aujourd'hui on arrête, c'est comme ça et puis c'est tout ! "

Après avoir vécu deux allaitements compliqués, plus ou moins longs et plus ou moins aménagés, vraiment je savoure cet allaitement au fil des semaines et des mois ... bientôt 7 ! 

Après, oui en amont, la reprise du travail me faisait un peu peur ...  allais je pouvoir continuer comme je le souhaitais  d'allaiter la miss ... et tirer mon lait, voir avec la crèche ce qui était possible, stocker du lait, comment s'y prend on ?  ... et  la fatigue, le temps, le transport  ??

Alors, pour que la transition se passe bien, je me suis pas mal renseignée et j’ai participé à des papotes avec l’association Allaitement Informations … et j’en ai retiré une mine de conseils et d’informations très utiles !

 banniere

 

Vraiment, pouvoir contacter une association d’information et de soutien au niveau de l’allaitement maternel est quelque chose de très très précieux !! Tout simplement car il y a toujours un écart entre la théorie et la réalité, que chaque allaitement est unique et se vit de manière personnalisé, il y a tant de variables : la maman, le bébé, le papa, l’entourage, le flux de lait, les bobos, la fatigue, la saison etc. etc.

Et au vu de tout ça, il peut être difficile de savoir comment s’adapter au mieux,  ou de  comprendre la cause d’une difficulté, de gérer les conseils de tout l’entourage etc.

 

Bon alors concrètement, comment peut on faire pour allaiter et travailler ?

Personnellement, j’ai opté pour l’utilisation d’un tire lait au travail pour remplacer la têtée du midi, et comme ça, Bébé a du lait maternel à la crèche. L’excédent de lait « tiré » est stocké au congélateur, en petites quantités,  dans des sachets ou des  pots.  

A la crèche, J’ai fourni une tasse à bec et un biberon pour leur permettre de tester le meilleur moyen de donner le lait maternel.

Et on a de la chance, tout se passe à merveille !

Comme quoi, Allaiter et travailler, c’est possible et ce n’est pas forcément compliqué !! J'avoue que je n'en reviens toujours pas que ce soit si simple... 

Je ne donnerais pas plus de conseils car je ne suis pas du tout formée au niveau de l'allaitement, par contre je vous renvoie vaiment vers les associations  comme par exemple Allaitement informations qui propose une écoute téléphonique 7 jours/7 de 8h à 22h pour répondre aux questions, discuter de  votre projet d'allaitement ou de sa mise en oeuvre, et vous soutenir aussi ! 

 

Il y a également un petit livret sur ce thème "allaiter et travailler" qui a été réalisé par un médecin et qui est très bien fait. On peut le consulter sur internet sur le site de l'association Galactée ici et le télécharger,  et c'est drôlement intéressant pour toutes les mamans qui souhaitent poursuivre l’allaitement avec la reprise du travail ou en gérant des moments de séparation ponctuels ou plus réguliers.

 

 

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Me connecter