Le stade du miroir
logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Bébé et le stade du miroir

Le miroir, un objet de notre quotidien... Chaque jour, nous passons devant des miroirs ou des vitres reflétant notre image... nous y sommes habitués et pourtant nous y jetons toujours un coup d'oeil ( ou restons fixés devant longuement). Mais qu'en est il pour Bébé ?  

Comme nous, Bébé est attiré par les miroirs... mais pas pour contrôler son image, enfin pas tout de suite...

 L'appréhension du miroir se fait en plusieurs étapes pour aboutir au stade du miroir qu'il faut d'ailleurs plutôt percevoir comme un ensemble réalisé par ce long processus:

stade-du-miroir-2

 

Avant 6 mois, il est en fait attiré par les stimuli visuels qu'il y perçoit : une  lumière, le déplacement d'un objet, des contrastes... et si on l'en approche pour qu'il touche le miroir, il va alors s'intéresser aux stimuli tactiles: l'aspect lisse, froid, dur.... 

Je me rappelle de Petit Baroudeur, âgé de quelques mois, qui en sortant du bain, dans mes bras, face au miroir... décochait de magnifiques risettes... 

A partir de 6 mois, il s'intéresse à l'image qu'il y voit : un bébé... pour lui, il s'agit d'un autre enfant, il met alors tout en oeuvre pour entrer en relation avec ce nouveau copain: des beaux sourires, de magnifiques vocalises, des gestes orientés vers ce petit inconnu dans le miroir  : il essaie d'agripper le miroir, le tape, et peut aller chercher le copain derrière le miroir...  Il est encore trop petit pour comprendre que c'est lui dont il s'agit... et il a l'illusion qu'il existe un espace, de la profondeur, dans le miroir... et également que ce qu'il y voit a une existence propre. 

Dans sa chambre, quand nous mettions Petit Baroudeur face au miroir, il trépignait pour que nous l'en approchions et se mettait alors à taper la glace en babillant et avec le regard pétillant et très intéressé.

Un peu plus tard, souvent autour de 9 mois,  il réalise qu'il y a un phénomène étrange... à coté de l'autre bébé, on dirait sa maman/ son papa... il marque alors des temps d'arrêts, déplace ses mains et cesse brusquement, regarde attentivement et fixement le reflet, fait des aller retours entre regarder son corps et son reflet, le corps du parent et le reflet de celui-ci. Il réalise en fait de nombreuses expériences pour essayer de comprendre ce qui se passe...  et reconnait une certaine concordance entre son parent et les adultes dans le miroir... Il peut alors avoir l'illusion que son parent est derrière le miroir et peut aller l'y chercher. 

A ce moment là, Petit Baroudeur pouvait avec nous regarder le miroir plus longuement et calmement... semblant interrogatif, mais toujours très intéressé ! Nous utilisions alors le miroir... aussi... pour faire diversion quand il était contrarié ou que le biberon tardait à arriver ... Succès garanti !

Plusieurs mois plus tard, souvent autour de 18 mois, le petit enfant change d'attitude. Il se montre mal à l'aise face au miroir, face à ce reflet "trop ressemblant" qui l'interroge... il peut alors éviter de regarder le miroir ou s'en détourner. Dans le même temps, il comprend que le miroir est une surface... et qu'il n'y pas d'espace dedans, pas de profondeur... il arrête donc de chercher à attraper ce qui est dedans, ou de chercher derrière le miroir ce qu'il  y a vu. 

Petit Baroudeur qui jusque là aimait beaucoup jouer avec nous devant le miroir s'en désintéressa complètement... pendant quelque temps. 

Puis continuant de grandir et comprenant de mieux en mieux ce qui se passe autour de lui, le petit enfant  continue ses jeux de concordance entre ses actions et son reflet : jeux de mains puis de visage avec des mimiques.  Souvent autour de 2 ans, il sourit en se regardant puis nomme le reflet par son prénom ou en disant "'moi"... ça y est, là il se reconnait variement. Il peut également enlever une gommette collée sur son visage juste en regardant son reflet, ou de la même manière attraper un objet posé près de lui ou se retourner vers son parent qui vient d'arriver sans bruit et qu'il aperçoit dans le miroir.  Il a alors compris deux choses essentielles : 

La première : le reflet est le sien, mais n'a pas d'existence propre... il n'existe pas à deux endroits différents, mais peut voir son image  grâce au miroir. Et ceci est valable pour le reflet de chaque personne et objet qu'il voit dans le miroir. 

La deuxième : Le reflet représente le modèle avec exactitude, la concordance est parfaite... et donc fiable. Le miroir peut donc être utilisé comme un "outil" pour attraper  des objets sans les voir directement ou percevoir des personnes ou objets qui sont derrière lui, et qu'il ne voit donc pas directement. 

A partir de là, il va alors se servir du miroir, parader devant, vérifier son image...et en jouer. 

En ce moment, Petit Baroudeur, 27 mois, est tout content d'aller se regarder dans le miroir après avoir mis un nouveau chapeau, s'être déguisé ou maquillé, ou tout simplement habillé ... "C'est beau !!!" dit il, un brin narcissique ;)

Et voila, nous avons parcouru tout le cheminement de Bébé jusqu'au  Stade du miroir.

Avec cette meilleure compréhension, l'enfant comprend aussi de mieux en mieux qu'il est une personne à part entière, unique, bien différenciée de Maman et Papa ... et il peut y avoir du coup une recherche de proximité, une anxiété envers les autres personnes, une diminution de son coté "sociable" ...  et oui, le nouveau, l'inconnu s'accompagne souvent d'un petit vertige, de peurs ... qui seront ensuite maîtrisées et dont l'enfant jouera lui même. 


Je voudrais terminer par un petit bémol sur l'utilisation des miroirs avec Bébé : 

Il est préférable de ne pas laisser Bébé tout seul devant le miroir... notamment pour une sieste ou un moment où l'adulte n'est pas disponible pour rester attentif aux réactions de Bébé face au miroir. Tout seul devant le miroir, Bébé peut être effrayé de ce qu'il y voit et ne trouvant pas de réassurance immédiate... sa peur peut virer en panique, angoisse voire le "traumatiser" ... ça vous parait peut-être bizarre mais certains bébés/jeunes enfants ont eus réellement besoin d'un suivi spécifique, de type psy, pour dépasser ce traumatisme.... 

Une bonne prévention peut être tout simplement d'installer le lit de Bébé dans un endroit de la pièce où il ne risque pas de se confronter seul à son reflet... et idem pour le tapis d'éveil. 

Cela est d'autant plus important si le miroir en question est fait de multiples vitres ou facettes renvoyant des morceaux de reflet.... 

 

Et voila, maintenant Bébé avec vous va pouvoir se faire tout beau chaque matin devant la glace ;) 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
Charger plus