logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Bébé : Styles moteurs et variation du rythme d'évolution

Les bébés, tous différents !! Si si, c'est vrai !

Et pourtant, souvent, on a tendance à penser qu'avec le même type d'accompagnement, ils auront tous le même type de développement : le même style moteur, les mêmes aptitudes aux mêmes âges.... Et bien, non, raté !

En termes d'accompagnement, pour favoriser un bon développement psychomoteur ( tant au niveau des déplacements, des manipulations, de l'éveil, de la relation aux autres, de la confiance en soi, de l'expression ), l'idéal est de permettre à Bébé d'avoir une liberté de mouvement, du temps et suffisamment d'espace pour expérimenter  au sol, de l'autonomie, des objets/jouets variés mais sans surcharge. 

Avec cette base là, Bébé a tout ce qu'il faut pour découvrir  ce qui l'entoure et développer ses compétences.  Le développement psychomoteur se déroule naturellement, sans stimulations, du moment que l'environnement de Bébé est suffisamment accessible avec un climat serein et bienveillant. 

Et chaque Bébé en fera ce qui lui semble bon

... en fonction de ses intérêts propres, de sa personnalité, de son besoin de proximité corporelle, de sa curiosité. Chaque Bébé développera son style à lui ... celui-ci très observateur, celui-ci  en demande de relation à autrui, ou encore celui-ci avide de déplacements etc. 

Le domaine investi n'est pas fixé irrémédiablement, les enfants se passionnent pour un aspect puis ensuite pour un autre ...  l'enfant découvre tout, il est passionné par ses découvertes et a besoin d'expérimenter en long, en large et en travers avant d'avoir le sentiment de maîtriser  cette nouvelle acquisition... Une fois que cela est bien acquis, le voila qui se tourne avec avidité vers une autre découverte qu'il investira tout autant. 

Et par rapport à un même domaine, à une  même étape du développement ... là aussi, c'est toujours différent d'un enfant à l'autre. L'enfant utilise ses acquisitions...  ses déplacements, ses saisies manuelles, ses vocalises ... à sa manière, selon ses goûts, selon la finalité de ce qu'il recherche.Prenons l'exemple du ramper : certains enfants vont se centrer sur les sensations qu'ils ressentent , d'autres  sur le fait que cela leur permet d'atteindre tel ou tel endroit lointain ( la table basse du salon ;) ) ... perspective  de connaissance du corps versus perspective plus utilitaire et exploratoire. 

La vitesse d'évolution et le type d'évolution est aussi variable, sans différence qualitative .... certains enfants évoluent dans une continuité, l'entourage voit les choses arriver, les nouveautés, les découvertes ... d'autres évoluent par paliers, une nouvelle acquisition apparaît soudainement sans signes précurseurs particuliers puis ensuite l'enfant a une période plus constante (il intègre et assimile ce qu'il a découvert), avant un nouveau pic soudain. 

Il n'y a pas Un Bon développement, mais une variation indéfinie développementale .... 

Et petite histoire, qui sera peut être plus parlante ( ma source d'inspiration bien sûr ) : 

Petit Baroudeur était un bébé très actif et très en demande de présence ... son envie première était de "bouger" et d'avoir accès à tout ce qui l'entourait, il y passait toute son énergie. Il a très vite su se retourner, puis ramper, se mettre à quatre pattes, s'asseoir et se mettre debout ... ensuite, ouf, petite pause avant l'acquisition véritable de la marche. Chaque nouvelle acqusisition semblait être un tremplin pour la suivante, avec à chaque fois une curiosité décuplée. Le tout avec beaucoup de plaisir corporel, d'aisance et sans mise en danger. Les jouets, les livres l'intéressaient mais étaient plus au second plan, et le langage  même en arrière plan. Une fois la marche acquise, il a bien plus investi les jeux, livres et la communication en général, tout en restant très dynamique au niveau moteur... et ce, encore aujourd'hui. 

Petit Marmot est un bébé observateur, qui aime autant être porté dans les bras qu'être sur le sol pour explorer. Il se fait très bien comprendre par son attitude et du coup, obtient facilement satisfaction de ses besoins. Au sol, il prend le temps de maîtriser à fond chaque petite découverte avant de passer à autre chose  : il explore chaque jouet, le manipule  tant et plus, ... approfondit chaque appui, enroulement, position, et les répète longuement. L'acquisition des étapes motrice se fait tranquillement, progressivement, avec ses ébauches, ses premiers essais, puis sa mise en place ... mais ensuite il l'exploite à fond et trouve une autonomie incroyable avec,  ce qui pourrait nous sembler à première, peu de moyens. Actuellement, à partir des retournements, il se déplace dans tout l'appartement en faisant des roulés boulés, pivotant sur le ventre, prenant appui avec ses pieds contre les murs pour se repousser dans l'autre sens, changer de direction etc. ne se faisant jamais mal quel que soit le sol ( tapis, parquet... et même carrelage). Et ses destinations favorites : la porte d'entrée avec toutes les chaussures à proximité, et la bibliothèque dans sa chambre dont il sort tous les livres en battant des pieds dessus (technique adoptée après avoir éprouvée maintes fois, et ce avec des résultats très probants !!). 

Même accompagnement, mêmes lieux, même mode de garde ... et pourtant, chacun son style ! :)

 

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Anaïs

    Signaler

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre journal, je l'adore et trouve des petites astuces et conseils qui me sont très utiles. J'admire votre métier, je réfléchie d'ailleurs à une reconversion (actuellement animatrice socioculturelle) mais c'est un autre sujet :).
    J'aimerai rebondir sur la question qui a été posé par Ségolène car je me pose les mêmes questions.
    Ma fille a 7 mois et demi.
    Elle a un espace jeu (pas un parc) dans notre salon où elle peu faire ses roulés boulés à volonté entourée de ses joués (bien rangés dans des caisses histoire de ne pas trop surcharger l'espace). Elle tient assise mais ne sait pas s'y mettre toute seule. Je joue beaucoup avec elle et essaye de varier les positions même si elle se mets toujours sur le dos.
    Jusqu'à présent je ne me posai pas trop de question et la laissai évoluer à son rythme.
    Jusqu'au jour où en l'amenant à la crèche (2 après midi/semaine) l'auxi me dise "Ha mais c'est vrai, elle a le même âge que la petite Margot! Binh dit donc Margot elle en est déjà à se hisser pour se mettre debout et à faire du quatre pattes à fond...".
    A partir de là je ne faisais qu'observer cette petite en amenant ma fille à la crèche. Je me disais, c'est fou la différence d'évolution entre les deux: ma fille reste tranquillement en position couché à jouer ou rouler (bien qu'elle en ai marre de temps en temps au quel cas je l'assoie avec moi) et l'autre petite fille est prête à se lâcher pour marcher.

    Donc j'ai quelques questions à vous poser:
    Même si je sais très bien que chaque enfant évolue à son rythme, dois je l'aider à acquérir la position assise toute seule? Si oui comment?
    Elle passe beaucoup de temps couché et souvent manifeste l'envie d'être assise, comment faire?
    Enfin, comment aménager son espace pour que celui ci l'aide à se mettre assise ou à quatre pattes?

    Je ne m'affole pas non plus, je sais que ma fille évoluera à son rythme et je n'ai aucune envie de lui mettre la pression. Je voudrais juste quelques conseils pour savoir si je dois l'aider ou la laisser faire.
    En plus à la crèche je ne sais pas trop comment ça se passe et j'ai peur qu'ils la stimule trop.

    Merci d'avance de votre réponse.
    A bientôt.

    Anaïs

    mardi, Oct 13 2015 9:19:22pm
  • maman psychomot

    En réponse à: Anaïs Signaler

    Je vous réponds par mail

    vendredi, Oct 16 2015 9:42:30pm
  • Ségolène

    Signaler

    Bonjour,

    Je vous remercie vivement pour votre site que je trouve extra et que je consulte chaque jour ! C'est une mine d'or que je conseille à toutes mes amies. J'en ai parlé à mon pédiatre qui l'utilise aussi.

    Je voudrais vous poser une petite question.
    Je remarque que vous prenez soin de ne pas donner de repère d'âge pour les différentes acquisitions, car comme je le comprend, l'évolution est propre à chaque enfant.
    Je voudrais cependant vous parler de mon fils, qui a 11 mois la semaine prochaine. Il se retourne facilement depuis 1 semaine, il peut tenir assis mais il ne sait pas s'y mettre tout seul. J'ai taché de le mettre dans un environnement tel que vous le décrivez depuis 5 mois déjà. Il ne rampe pas, j'essaie de l'encourager tranquillement, je le stimule sans excès pour qu'il aille à son rythme. Évidemment, lorsqu'il est assis il est bien plus content, même si j'essaie de ne pas trop l'y installer tant qu'il ne sait pas s'y mettre tout seul.

    Pensez-vous qu'il faille que je l'aide d'une quelconque manière ? Je ne suis pas pressée qu'il marche mais je me demande s'il n'a pas un petit retard moteur. Qu'en pensez vous ?

    Je vous renouvelle mes remerciements pour votre site si intéressant.

    Bonne continuation

    Segolene

    mercredi, Sep 3 2014 9:31:31am
  • Je vous ai répondu par mail :)

    vendredi, Sep 5 2014 2:08:08pm

Me connecter