logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

La minute relax du soir ... face à la grosse pression de la rentrée

Petit Baroudeur a fait sa première rentrée scolaire cette année ... ça se passe bien ... mais quand je le retrouve le soir, à peine passée la porte de la maison qu'il se transforme en  boule de nerfs montée sur ressorts ... cris, pleurs, agressivité, bêtise sur bêtise en me regardant droit dans les yeux, me rigolant au nez et m'assénant un tout nouveau "je fais ce que je veux".

L'endormissement le soir .... une catastrophe. Sitôt le coucher annoncé, le voila qui se redresse en trombe, se met à sauter partout etc. 

Ma première pensée : Merci l'école ! .... suivie de  "la soirée va être longue" .... puis enfin " Mais qu'est ce qui se passe ? " et "Comment je vais faire  pour gérer  avec mes deux loustics ? " 

Ayant moi aussi des émotions, et une journée derrière moi ... je ne me sens pas vraiment capable de supporter tout cela en étant disponible, à l'écoute , compréhensive et patati et patata ....

Après quelques jours comme cela, en ajustant comme je peux,  vient le temps d'une petite réflexion : Il se concentre à l'école, découvre beaucoup de choses, un nouveau fonctionnement, de nouvelles personnes , il a un grand groupe classe .... et c'est sûr qu'il y a une grosse différence par rapport à la crèche . Donc le soir, il lache la pression, et a besoin d'évacuer stress et tensions ....

 

Que vais je faire ?

Discuter de sa journée et de ses émotions: oui, mais il est encore petit et ne peut pas trop approfondir en paroles le pourquoi de ses émotions etc etc. 

Lacher du lest : oui aussi .... mais vu le  comportement qu'il adopte, cela ne suffira pas... 

Lui proposer un petit temps de relaxation, avec le souvenir de cette dernière séance détente que nous avions fait ensemble ... rappelez vous, j'en parlais ici

Mercredi, je lui annonce donc que nous ferons cela chaque soir .... ne sachant pas trop bien quand le caler exactement .... 

Juste avant le coucher, bof, car la relaxation ne doit pas être confondue ou assimilée à un état de sommeil. L'état neuronal n'est pas le même ... et quand on pratique la relaxation, il est important de la terminer par un temps de "reprise" ... où l'on revient à un fonctionnement éveillé et à un fonctionnement cérébral en rapport. 

Alors oui, en relaxation, il peut nous arriver de nous endormir ... et dans ce cas là, il faut à notre réveil effectuer le temps de "reprise" ... pour ne pas rester dans un état cérébral lié à la relaxation. 

 

Revenons à Petit Baroudeur :

Finalement, c'est après le diner que nous avons trouvé le bon créneau. (initialement j'avais pensé après le bain, mais il n'était pas disponible à ce moment là,  plutôt focalisé sur son diner.)

Tous les soirs, je lui propose un temps de détente différent en y allant très progressivement ... je n'attends pas de lui qu'il soit parfaitement calme, immobile, concentré, apaisé etc.  je vois ça plutôt comme un petit temps où il peut se centrer sur lui, sur ce qu'il sent et ressent, et où il peut lacher un petit peu les tensions de la journée.

Pour le moment, c'est très court ... quelques minutes, au maximum 5 minutes. 

 

Concrètement, je lui propose quoi : 

 Je vous mets plusieurs exemples : 

1. Il s'allonge sur le tapis, je suis à coté à genoux, je  respire en exagérant  le mouvement  et sur un rytme lent ... je lui propose de faire pareil en posant ses mains sur son ventre et de les sentir monter et descendre.

Je lui propose ensuite une petite histoire, une visualisation  et même temps j'imprime des mouvements sur son corps ou  un toucher " il y a du vent,  tu sens le vent qui vient caresser tes pieds ( ce que je fais alors), puis il vient sur tes jambes et les fait bouger un petit peu ( je mets mes deux mains sur une jambe et la fais vibrer, rouler doucement ... puis c'est au tour de l'autre jambe), il passe sur ton ventre et tu le sens  ( effleurements massages sur le ventre, très court, car il se montre alors très chatouilleux), puis sur tes bras ( même mouvement que pour les jambes), et enfin sur ta tête ( je passe la main doucement sur son visage et dans ses cheveux).  Quelques instants de silence puis ...

reprise : maintenant le petit vent s'est calmé, tu peux bouger doucement les parties de ton corps et t'asseoir tranquillement. On s'étire .... et c'est fini! 

 

2. On s'installe sur le tapis, je lui propose de faire comme moi : on se roule en boule comme un petit chat ... un petit chat qui dort la tête entre ses pattes ( on est à quatre pattes, tout rassemblé). On l'entend respirer ce petit chat ( de nouveau travail de respiration). Oh le petit chat étire une patte jusqu'au bout  de ses griffes ( on étend un bras et on étire jusqu'au bout des doigts) .... puis tiens, il étire l'autre patte  de la même manière.  Regarde, il lève sa tête  ( on lève la tête en étirant le cou) .... il garde les pattes bien étirées devant et il lève ses fesses et les tend le plus loin possible vers l'arrière. ça y est, il revient à quatre pattes ... oh il monte on dos le plus haut possible (on fait un dos rond)  .... notre petit chat est bien réveillé maintenant, il s'asseoit  ...

on s'asseoit, on s'étire et c'est fini  :) 

 

3. Je lui propose de s'allonger sur le tapis, et je fais rouler une petite balle le long de son corps ( je délimite le contour de son corps) en partant d'un pied, en remontant jusqu'à la tête et en redescendant de l'autre coté.  

La petite histoire cette fois, c'était la petite balle qui partait en voyage et qui allait d'endroit en endroit.

Pour la reprise, je lui propose un effleurement global de la tête vers les pieds, 3 fois : je mets mes deux mains sur ses cheveux et je descends rapidement mes mains jusqu'à ses pieds ( sans chatouiller ni appuyer). 

 

... voila, après on décline comme on veut ... le truc c'est surtout d'avoir de l'imagination pour coller une petite histoire sur les propositions que l'on fait. Certains enfants voudront toujours la même histoire, le même type de relax, d'autres ont besoin de changer sinon ils décrochent ... il faut essayer, tatonner,  et construire ça ensemble petit à petit. 

 

Alors, ça marche ? 

Oui, ça marche ... Petit Baroudeur accroche bien et parvient à être un peu disponible, à s'apaiser quelques minutes.  Je le sens moins tendu, et ce temps que je lui propose  lui permet aussi trouver d'autres modalités de relation ... de ne pas chercher à être dans le conflit pour être bien sûr d'être remarqué, pris en compte. 

Et le petit truc qui me conforte dans mon impression positive, est la réciprocité dont il a fait preuve sur notre derbière relax ... sitôt fini, il m'a fait spontanément ( et à sa manière d'enfant ) la relax qu'il venait de vivre. ça, c'est un très bon indicateur pour savoir que cela lui a fait du bien : l'enfant reprend ce qu'il vécu de bon et peut le redonner à autrui. 

 

Bon, à vous de tester ... J'ai cru comprendre par les témoignages des uns et des autres ( Merci !!! vous m'avez rassurée et aidée à comprendre ce qui se passait !) que Petit Baroudeur n'est pas le seul à ressortir de l'école dans un état volcanique :)

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Vardelle

    Signaler

    Merci merci, je crois qu'il y a un paquet de maman qui vont essayer dès lundi....

    samedi, Sep 27 2014 5:12:08pm

Me connecter