logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Le regarder jouer ... Le voir grandir

 

Depuis la naissance de Petit Marmot, Petit Baroudeur, 2 ans 1/2,  se sentait désoeuvré quand par la force des choses je m’occupais de son petit frère … Il faisait alors tout pour se rappeler à moi …

Mais de cette agitation et de toute cette énergie déployée, a émergé soudainement (en apparence bien sûr) un attrait renouvelé pour ses jeux de faire semblant et de construction.

Au début, j’ai vécu cela comme des moments de « grâce » … des moments de sérénité entre deux explosions, et je le regarde maintenant jouer avec un vrai plaisir.

Lui qui ne pouvait pas ( ou si peu) s’occuper seul peut maintenant jouer et élaborer des histoires, des constructions pendant un temps très long… et bien souvent c’est moi qui finit par arrêter son jeu car même en essayant de prolonger les choses, le temps nous rattrape pour les choses du quotidien.

Sa chambre devient une scène de « théâtre » où il dispose, positionne, modifie les rôles, fait jouer ses nounours et leur prête moults envies et sentiments.

Ses constructions deviennent de plus en plus élaborées et tout en batissant ses maisons, routes et voies ferrées, il se confronte avec plaisir aux notions de hauteur, d’équilibre, d’espace … et recommence, modifie … pour changer la porte de place, pour agrandir l’espace disponible etc.

 

P1070154 lego

En le regardant jouer, je me rends compte qu’il grandit … qu’il élabore des stratégies, qu’il développe son imaginaire, qu’il raisonne et construit sa pensée, qu’il s’appuie sur tout ce qu’il vit au quotidien.

J’ai toujours pensé que les jeux de faire semblant étaient essentiels pour l’enfant car ils sollicitent la créativité tant dans l’élaboration de l’imaginaire que dans la mise en place de stratégies pour réaliser, construire, développer les repères dans l’espace et le temps.

Quand je vois mon Petit Baroudeur aujourd’hui, cela me conforte dans cette idée… comme une mise en image, une illustration dans le réel de ce que nous pouvons savoir par nos lectures, nos formations, nos expériences.

N’oublions pas qu’en tant que parents et/ ou « professionnel », nous apprenons beaucoup de ce que l’enfant fait et nous montre …. Au moins autant, et probablement plus, que de ce que nous pouvons apprendre/ avons appris par ailleurs … à la condition de pouvoir être disponible pour observer et nous laisser « toucher ».

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

Me connecter