logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Les petits pieds... choisir des chaussures

Vendredis intellos...

Petit article inspiré par une remarque de la puéricultrice sur la position des jambes de Petit Baroudeur : 
"Vous avez vu, au repos, debout contre la porte, il a la jambe tournée en dedans..."
 
Pas de panique...on se détend, il a 15 mois, tout va bien...les jeunes enfant ont une hyperlaxité ligamentaire au niveau des articulations, qui est due à la croissance: 
Et oui, petit Baroudeur, comme tous les bébés et jeunes enfants,  est très souple...il peut faire le grand écart, s'asseoir à genoux avec les fesses entre les jambes, déplier ses jambes quand il est à genoux comme si de rien n'était... et avoir les pieds qui vont en dedans, en dehors..au gré de ses envies. 
 
Et en y repensant, on entend de multiples conseils, parfois contradictoires, sur l'apprentissage de la marche et sur les "bonnes chaussures" à acheter pour notre petit loulou qui commence à marcher. Alors, je suis allée à la pêche sur le web et j'ai trouvé L'article qui répondait à mes questions et qui est de source fiable ! 
 
Le site " l'union française pour la santé du pied"  représente les podologues et met en ligne plein de ressources sur la santé de nos pieds : les soins, la prévention etc. 
 
Et donc, je me suis intéressée à un article " Apprentissage et défauts de la marche"
 
Tout d'abord, l'âge de survenue de la marche est compris entre 12 et 18 mois, et c'est seulement au delà qu'on parle d'un retard de l'acquisition de la marche. 
 
Quand l'enfant acquiert la marche, il est normal qu'il ait une posture particulière: les jambes écartées pour mieux trouver son équilibre, les fesses en arrière, des déséquilibres fréquents en avant et en arrière, quelquefois des appuis sur la pointe des pieds... Tout ça, c'est normal !!!
Et quand il est un peu plus assuré, il commence à grimper, à monter les marches avec l'aide de l'adulte etc. Il ne faut pas être pressé, le temps entre ces deux étapes peut prendre plusieurs mois.
  
Et les chaussures alors ? 
 
Et bien, le mieux c'est encore de ne pas en mettre...les enfants qui marchent longtemps pieds nus développent de meilleurs appuis et une meilleure "forme" de leur pied. La marche pieds nus "permet à tous les muscles du pied de travailler sans aucune contrainte. Les récepteurs sensitifs ont également une meilleure reconnaissance du sol sur lequel ils s'appuient." 
 
Évidemment, selon la saison et le contexte, cela peut être vraiment compliqué de laisser Bébé pieds nus... 
Mais comme toujours, tout est question de modération....il faut éviter de laisser le petit avec ses chaussures toute la journée. Selon l'article, "la prévalence des pieds plats est de 8,6% chez les enfants qui portent des chaussures plus de huit heures par jour. Elle est seulement de 2,8% chez ceux qui marchent longtemps pieds nus".  Donc entre 0 et 8h, il y a quand même de la marge...
 
Mais quelles chaussures ? 
 
Dans les premiers temps de l'acquisition de la marche, les podologues préconisent des chaussures souples avec un léger contrefort au niveau du talon, et légèrement montantes: elles doivent arriver juste en dessous de la malléole, l'os de la cheville (Si elles sont plus hautes, elles limitent la souplesse musculaire).
 
Et les défauts de la marche, c'est quoi ? 
 
Il y en a plusieurs qui sont en fait fréquents et normaux, "physiologiques", dans la petite enfance et qui se corrigent spontanément en grandissant.
 Les podologues sont d'ailleurs de plus en plus sollicités et ont un rôle important de conseil auprès des parents et des médecins généralistes. 
 
En vrac dans les troubles qui se corrigent le plus souvent spontanément, nous avons:
  • " le pied plat":  il y a une absence de cambrure du pied, qui n'entraine aucune gêne; et amène une usure des chaussures en dedans. On parle de pied plat à partir de 3 ans, avant cet âge on parle plutôt de "pied mou".
  • "le genu valgum" entre 2 et 6 ans :  il se caractérise par une marche avec les jambes écartées  et les genoux qui  se cognent, l'enfant tombe souvent et fatigue rapidement.
  • "le genu varum" jusqu'à 2 ans 1/2 : les genoux ne se touchent pas quand l'enfant est debout avec les deux jambes serrées.  Il est d'autant plus marqué que l'acquisition de la marche est précoce.
Bien sûr, même si ces troubles sont physiologiques, cela n'exclut pas une consultation si on en ressent le besoin, qu'on repère une gêne importante ou qu'on est inquiet et qu'on désire avoir  plus d'explications. 
 
Plus d'infos sur :  http://www.sante-du-pied.org/  et leur magazine n°17 ( février mars avril 2011).
Et petite visite sur le site des vendredis intellos: http://lesvendredisintellos.com/2012/06/20/la-sante-des-petits-pieds/
Et chez vous, les petits pieds, ils trottent comment ?

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

Me connecter