logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Le bébé participe au portage (Opus 2)

Portage Opus 2

Pourquoi porter Bébé? Je l'ai déjà évoqué dans l'Opus 1...pour le protéger et répondre à ses besoins...car nos bébés humains naissent en fait immatures. 

Cette immaturité se manifeste à différents niveaux, et notamment au niveau neurologique

 

 A la naissance, le cerveau de Bébé est immature et sa taille  ne représente que le quart  de la taille du cerveau adulte. Durant la première année de vie, le cerveau double de taille, et à 3 ans, le cerveau  de l'enfant a atteint 90% de sa taille adulte.

 

A ce titre, nous sommes une exception dans le monde des primates. Si le bébé humain naissait avec la même maturité cérébrale que le bébé chimpanzé, cela nécessiterait une grossesse de 18 mois.... ( Au secours !!)

Mais cette particularité humaine se justifie par le fait qu'avec une tête plus grosse, le bébé ne pourrait plus s'engager dans le bassin de sa mère et naître de manière naturelle par voie basse.

 

A la naissance, il reste donc l'équivalent de 9 mois de gestation sur le plan neurologique, 9 mois où le bébé est particulièrement dépendant de ses parents tant au niveau de la sécurité affective, qu'au niveau alimentaire et immunitaire. 

 Durant ces 9 mois, Bébé a donc besoin d'être porté , non dans le ventre de sa mère, mais dans ses bras et dans sa pensée (la mère soutient, rassure, contient les émotions, console etc.)...et des études scientifiques ont montré que le contact corporel fréquent et répété entre le bébé et sa mère permettait une bonne maturation cérébrale.

 

Le corps de la mère est donc pour le bébé synonyme d'ancrage, de base de sécurité.

D'ailleurs, Nils Bergman, un médecin spécialisé dans les soins pour les bébés nés prématurément, en Afrique du Sud parle du "corps de la mère: habitat naturel du bébé" en expliquant  que le bébé, dès la naissance, est  autonome quand il est placé sur le corps de sa mère, et ce sur plusieurs points:

  • Au niveau alimentaire :  le bébé cherche, trouve et stimule le sein de sa mère.

  • Au niveau thermique : la température du corps de la mère se régule en fonction du besoin de son bébé ( la poitrine de la maman, notamment, peut varier de 2°C en fonction de la chaleur du corps du bébé).

  • Au niveau respiratoire: Le bébé bénéficie d'une meilleure oxygénation grâce au peau à peau.

  •  Au niveau immunitaire : la mère transmet sa flore cutanée et sa flore digestive à son bébé, et cela le protège tant que son immunité est immature.

  •  Au niveau de son éveil sensoriel : le bébé reçoit de multiples informations sensorielles, d'une part du corps de sa mère, et d'autre part de l'environnement. 

 

D'autres études ont été réalisées et apportent des informations complémentaires : 

 

Le Dr Hassenstein a établi une catégorisation des bébés du monde animal selon leur maturité et leur besoin ou non de portage:

  • 1ère catégorie:  les bébés naissent matures, tant au niveau des déplacements que de la recherche de la source alimentaire. (Par exemple, les poulains ou les veaux) 

  • 2ème catégorie:  les bébés naissant immatures et restant dans un "nid" en attendant que leur mère les nourrisse. En l'absence de leur mère, ils ne la réclame pas (ex: oiseaux,félins, lapins).

  • 3ème catégorie:  les bébés naissant  immatures et ayant besoin tout le temps de la présence de l'adulte pour grandir, car la  nourriture qui leur est apportée est  rassasiante sur une courte durée. De plus, ces bébés réclament l'adulte en pleurant quand ils sont seuls et cela entraine un portage. Parmi  ces " petits portés", on peut distinguer plusieurs sous groupes :

  1. Le groupe des "portés passifs" représenté par les marsupiaux : les bébés sont portés dans la poche ventrale de la mère et sont allaités en quasi continu.

  2. Le groupe des "portés actifs":  les bébés s'agrippent tout seuls au corps de leur mère, et réclament à téter. ce groupe est représenté par les primates.

  3. Et  pour finir, un groupe juste pour les bébés humains : le bébé humain a un statut particulier, car il naît encore plus immature que les autres bébés "primates": il réclame à téter, il a des mouvements réflexes d'agrippement mais ces derniers ne suffisent pas pour assurer une tenue efficace sur le corps de la mère, et  le bébé a besoin d'être soutenu par les bras de sa mère pour rester contre elle : c'est "un petit porté passif qui participe activement".

 

Pour notre bébé humain, sa maman ou son papa lui offrent un portage confortable sur leur corps avec des points d'appui sécurisants. Par exemple, installé sur la hanche de son parent, le bébé pose son bassin sur la hanche qui le soutient et qui lui permet de garder son enroulement physiologique, il adopte naturellement une position accroupie de par la morphologie du corps de l'adulte et il se love contre le corps de l'adulte de manière très stable (comme appuyé contre un arbre).

 

On se rend compte que placé dans ces conditions, dans une position d'enroulement avec un soutien de son bassin, et de sa nuque, le bébé même tout petit, mobilise une capacité d'éveil et de regard étonnante. L'immaturité du bébé reste donc relative en fonction de l'environnement fourni. 

Plus le bébé se sent contenu, serein et en sécurité, plus il peut se détendre et poursuit alors sa croissance de manière optimale, tout en montrant des compétences relationnelles et sensorielles surprenantes. 

 

 

toutes ces informations sont à retrouver, détaillées, dans l'excellent livre sur le portage de Cécile Cortet et Céline Guerrant-Frénais: Porter mon bébé

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Me connecter