Aider facilement Bébé... l'histoire de Titouan
logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Petit et gros pépins

Aider facilement Bébé... l'histoire de Titouan

Titouan a 9 mois ... et je l'ai rencontré chez son assistante maternelle. Aujourd'hui, je l'ai revu et j'ai pris de ses nouvelles...  car les débuts avaient été durs ... Titouan pleurait beaucoup et malgré toute l'attention et la douceur de Caroline, c'était compliqué. 

Aujourd'hui, Titouan est plus en confiance avec Caroline, même si c'est encore un peu fragile... mais toute nouvelle tête entraine quasi instantanément une grande crainte et de gros sanglots ... 

Mais surtout, ce qui est embêtant ... c'est la difficulté pour Titouan de ne pas être dans les bras en permanence ou maintenu debout. 

 Titouan a l'habitude d'être mis debout beaucoup beaucoup et entraîné à marcher avec différents jouets et objets ... mais toujours dans une dépendance à l'adulte et avec une demande importante.

Il sait se retourner quand il est allongé sur le dos pour se mettre sur le ventre, et peut tenir assis... si on le met dans cette position mais il ne sait pas comment se mettre assis par lui même. 

Bien évidemment, c'est une situation malheureusement trop classique ... 

Quand je l'observe, je vois un petit bonhomme qui n'explore pas les objets... ni avec ses mains, ni avec sa bouche... et qui se met à pleurer dès que Caroline essaie de le poser tout en restant à ses cotés. 

Au vu de tout cela, Titouan me fait penser à tous ces bébés que l'on pose sur un tapis d'éveil quand ils sont tout petits ... jusqu'à 6 mois max ... et à qui on enlève ensuite ce tapis devenu en effet un peu petit (si c'est un modèle classique du commerce) ... sans le remplacer par un autre plus grand. Bébé est alors souvent posé dans un transat, un parc encombré de jeux, un trotteur ou installé sur les genoux de ses parents... et ne dispose plus de temps d'expérimentations au sol pour découvrir ses sensations, son corps et les objets l'entourant à son rythme

Je discute alors avec Caroline de ce qui est possible de faire avec Titouan pour lui permettre de trouver des sensations par lui même, autrement qu'en position debout ... et de construire sa motricité par ses sensations et non par ce que lui demande l'adulte. 

 

Voila ce qui en ressort : 

  • Titouan est maintenant habitué à être verticalisé et à avoir des sensations "fortes" ... et dépend totalement de l'adulte. Il ne fait rien par lui même et attend que tout vienne de l'adulte. Il faut donc dans un premier temps répondre à ce besoin de dépendance tout en l'installant sur le tapis, plutôt assis dans un premier temps puisque la verticalisation est habituelle. Une fois Titouan assis, il faut s'asseoir à ses cotés, devant lui ou derrière lui... et lui proposer des stimulations assez fortes, pour contourner la frustration de ne pas être debout... les jouets visuels et/ou sonore marchent bien pour cela. Petit à petit, Titouan s'autonomisera et découvrira le plaisir de faire par lui même. 

 

  • Titouan est habitué à avoir des sensations fortes venant de l'extérieur ... il peut être très intéressant de lui fournir d'autres types de sensations, tout aussi fortes, avec d'autres types de jeux corporels : utiliser le relief des objets (matelas, rouleau, ballon etc.), les comptines, jeux de doigts et guilis, les massages . On cherche bien sûr à procurer des sensations agréables et du plaisir à Bébé pour qu'il essaie ensuite par lui même de retrouver ces sensations.

 

  • Titouan est habitué à être beaucoup debout... alors que de lui même, il n'a acquis que très peu de transitions entre les postures. Il est donc judicieux de ne pas le mettre debout, sauf s'il le fait de sa propre initiative en trouvant des appuis, mais au contraire de lui faire découvrir d'autres postures et sensations.... et on peut se montrer créatif !

 

  • Titouan n'explore pas les objets ... logique, quand il est mis debout,  il ne peut pas se centrer sur autre chose vu qu'il ne maîtrise pas la situation.  Il est donc très intéressant de lui proposer des objets très stimulants sur le plan sensoriel,  à manipuler ... tout en l'installant assis sur le tapis ou allongé. 

 

  • Je termine en parlant du gros ballon sur lequel on peut proposer des bercements, des vibrations, des aller retour avant/arrière et droite/gauche... tout ça est très ludique, peut se faire de manière très variée, et amène beaucoup de choses positives au bébé ou jeune enfant. L'important est d'être soi-même à l'aise dans sa posture (bien s'installer, c'est essentiel)et de sentir Bébé également à l'aise. 

 

 

En gros, il faut permettre à Bébé de se détacher de cette position debout pour investir les autres positions trop peu expérimentées et l'exploration des objets ... ce qui demande dans un premier temps énormément de présence, de disponibilité et de "surstimulation" sensorielle... le temps que Bébé puisse de lui même s'intéresser à ce qui est autour de lui et à tout ce qu'il peut faire par lui-même. 

 

A quoi bon ? et bien, tout simplement à permettre à Bébé d'avoir un développement harmonieux dans lesquel il est acteur et développe sa confiance en soi... plutôt que d'être mis en permanence dans une situation de dépendance à l'adulte... et donc de frustration importante dès que l'adulte n'est pas disponible à l'instant T. 

 

Tout en discutant, Caroline essaie  un peu de tester différentes choses ... et là,  Titouan reste assis sur le tapis pendant bien 10 minutes, fasciné par un livre sonore et des cubes en tissu, et nous fait de grands coucou et de supers sourires... 

Puis, sur le gros ballon (Caroline en a un, c'est top !),  Titouan est aux anges... et Caroline prend ses marques pour être à l'aise elle aussi ... Caroline s'est dans un premier temps assise sur le ballon avec Titouan sur les genoux... puis a proposé à Titouan d'être assis dessus tout en le tenant au niveau du bassin. 

 

Alors, voila, ce qui est formidable avec un bébé ... Titouan ou un autre, c'est que tout est encore possible... un petit blocage, une crainte, un retard ... peut être facilement et rapidement dépassé... et le fait d'en parler avec un tiers (pas forcément psychomot, on est bien d'accord, mais quand même un peu au courant du développement psychomot de Bébé) permet de prendre un peu de recul et de chercher des solutions à deux ... de tester, de confronter les avis, de voir les réactions de Bébé... et on avance comme ça doucement mais très efficacement. 

 

Cette petite histoire pourrait être celle de nombreux bébés, et j'avais à coeur d'en parler car depuis quelques temps je rencontre beaucoup de bébés dans cette situation, et je reçois aussi également beaucoup de questions de la part de parents, assistantes maternelles, et autres professionnels de la petite enfance confrontés à  ce type de problématique. 

 

 

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
Charger plus