logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Connaître son corps ... un jeu d'enfant !?

Bébé observe ses mains et les mobilise devant lui… il regroupe ses jambes et les amène sur son ventre… il attrape ses pieds avec ses mains et les porte à la bouche … autant d’expériences qui contribuent  à la connaissance de son corps ( ou comme nous disons en psychomotricité à la structuration du schéma corporel).

 

La connaissance du corps se développe à partir de toutes les sensations tactiles et internes, de tous les mouvements, de toutes les intéractions corporelles avec ses parents et autres personnes familières.

 

Progressivement, et souvent assez rapidement, Bébé anticipe les porters, les soins corporels et participe, par exemple en tendant sa main/ son pied lors de l’habillage…et cela d’autant plus quand le parent verbalise ce qu’il est en train de faire.

 

En grandissant, à travers les comptines, les jeux de doigts, les mimes, les chatouilles, les massages etc. Bébé montre qu’il connaît le nom de certaines parties du corps et leur localisation. Entre deux et trois ans, on note généralement que l’enfant connaît une dizaine de parties du corps sur lui, il est capable de les montrer sur lui et sur une autre personne.

 

La connaissance du corps passe aussi par le fait de savoir où sont les parties de son corps seulement en les sentant, sans les regarder. L’enfant est ainsi rapidement capable de percevoir où il a été touché, même en ayant les yeux fermés.

 

L’imitation contribue aussi à la connaissance du corps. Bébé imite les gestes de communication (bravo, au revoir), les gestes associés aux comptines, puis développe une imitation de postures et de gestes de plus en plus précis jusqu’à pouvoir imiter des enchainements de gestes. Bébé aime être imité et cette imitation se développe d’autant plus  que son parent alterne fréquemment les rôles : imiter, être imité.

 

Encore un peu plus tard, souvent autour de 3 ans, c’est à partir de toutes ses expériences, que l’enfant commence à dessiner des bonhommes… dit bonhomme têtard, car composé d’une tête où sont accrochés les jambes et les bras (… comme les Mr patate en fait : jeu à grand succès auprès des petits).

 

Il faudra attendre ensuite quelques années pour que l’enfant oriente son corps avec les notion de droite et gauche, structure progressivement son dessin et sa pensée, jusqu’ à la possibilité de représenter des personnes différenciées et ressemblantes et de parler de son corps en y associant ses ressentis et en en comprenant les différentes caractéristiques.

 

Et ce n'est pas fini, car notre "schéma corporel" évolue tout au long de notre vie en s'ajustant à nos changements physiques,  tout comme l'image "l'image du corps" qui elle représente ce que nous pensons et éprouvons au sujet de notre corps...Vivre son corps et apprendre à se connaitre, c'est surement un chemin de toute une vie !!

 

Et vous, connaitre son corps... ça vous évoque quoi ?

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Me connecter