logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Le découpage ... et sa progression

Petit zoom sur le découpage ... 

 

On a parfois tendance à penser que l'enfant, à tel ou tel âge, devrait savoir découper ... ou à l'inverse n'est pas en âge de tenir une paire de ciseaux. 

Or, découper n'a rien d'inné, mais résulte d'un apprentissage ... alors c'est sûr il faut attendre que l'enfant ait un peu d'aisance au niveau de la motricité fine, mais cela est accessible plus tôt que l'on ne pense, à condition d'y aller par étapes.  

Avant de proposer une quelconque activité  de découpage à l'enfant, mieux vaut s'assurer que l'enfant a envie de se confronter à ce nouvel objet  .... imposer ou contraindre serait tout à fait contre productif. 

Comme on le répète souvent, l'enfant apprend mieux  ( mille fois mieux) dans un contexte de plaisir où il trouve de l'intérêt à ce qu'il fait et avec une motivation personnelle et/ou groupale. 

 

Pour mieux comprendre, découper ... ça consiste en quoi exactement ? 

Le découpage nécessite une coordination bimanuelle car les deux mains sont sollicitées, chacune dans une action bien définie : l'une tient les ciseaux, et l'autre tient le support à couper. L'enfant doit arriver à gérer l'activité de ses deux mains en même temps. 

Le découpage sollicite  la coordination oculo-manuelle (oeil-main), l'enfant doit découper et en même temps regarder ce qu'il découpe ... anticiper son geste en fonction du tracé etc. 

Le découpage nécessite également une certaine force musculaire pour bien manier les ciseaux. 

En bref, découper ce n'est pas facile ... ça le devient très progressivement avec la répétition du geste, des activités, et la complexification très progressive des supports. 

Et plus l'enfant a d'expériences de motricité fine avec mille et un supports tout à fait éloignés des apprentissages scolaires, plus il sera à même d'apprendre de nouveaux gestes et de mettre en place des coordinations de bonne qualité.  Par exemple, dans les objets de la maison, l'enfant exerce sa dextérité avec  les boites à ouvrir/fermer, visser/dévisser, les pinces à linge, les legos, du matériel de construction etc. etc. 

 

Bien se positionner pour bien découper ... 

Pour découper sans se fatiguer inutilement, se crisper etc.  il y a un point important ... adopter une bonne posture !!!

Mais quelle est cette bonne posture ? 

le plus souvent, l'enfant est assis ... veillons alors à ce qu'il soit bien assis sur ses deux fesses, pieds posés sur un support ( tablette de chaise haute, marchepied ou autre), le dos et la tête dans l'axe du corps  ... 

Les deux avant bras sont posés sur la table ... la main qui tient la paire de ciseaux doit rester  détendue (pas "molle", mais pas crispée ce qui est fréquent) ... avec le pouce dans l'orifice haut des ciseaux, et l'index plus le majeur  dans l'orifice bas ... et le coude vers le bas. C'est important pour ne pas prendre de postures vicieuses et pour progressivement trouver de l'aisance dans le découpage. 

Si l'enfant prend systématiquement la position inverse, avec coude vers le haut , et pouce dans l'orifice bas des ciseaux, il va se fatiguer rapîdement, avoir mal, et être très mal à l'aise dans l'activité. Le plaisir de découper a peu de chances de voir le jour. 

 

Proposition de progression pour apprendre à découper

Quels ciseaux : 

A quel âge, proposer des ciseaux .... à voir selon l'enfant, son envie et son aisance dans les manipulations. 

J'aurais envie de dire autour de 2 ans, sachant que certains enfants seront intéressés avant, et précision de taille  .... on ne parle pas ici de ciseaux en métal mais de ciseaux entièrement en plastique  avec différentes options: 

  • Les ciseaux boule : très intéressants pour les petits, ces ciseaux ne permettent pas de découper, mais de ramasser, transvaser des matières (eau, sable, petits objets)  tout en se familiarisant avec la tenue d'une paire de ciseaux et son maniement. 

ciseaux boule

 

  • Les ciseaux pour pate à modeler : très amusant  et très intéressant, l'enfant peut découper la pate à modeler .... aplatie au préablable. Là, on a vraiment l'objet ciseaux classique avec sa fonction de découpage, mais sans aucun risque de se faire mal  ... et avec un coté ludique très présent. 

ciseaux pate à modeler

 

Ensuite, on peut passer à de petits ciseaux avec des lames en métal ... là aussi, il en existe de nombreux types pour commencer  comme les ciseaux d'apprentissage avec un ressort pour aider à l'alternance fermeture/ouverture ou ceux avec une option guidage.  

ciseaux ressorts 02  ciseaux guidage

J'ai constaté, que ce soit au travail ou à la maison,  que les ciseaux qui avaient le plus de succés dans un premier temps étaient les ciseaux avec des lames crantées permettant de réaliser des découpes variées  que l'on peut relier facilement à l'imaginaire : des vagues, des dents de crocodile etc. 

ciseaux cranteurs

 

J'ai constaté aussi que les ciseaux pour gaucher n'ont rien d'un effet "gadget" mais améliore très notablement le geste. Si votre enfant est gaucher et qu'il est intéressé par le découpage, n'hésitez pas une seconde à investir dans une paire de ciseaux pour gaucher .... vous verrez vite la différence!

 

 

Quelles activités ? 

Je me répète un petit peu pour le début : 

  • Transvasement avec les ciseaux boule

 

  • Pate à modeler avec les ciseaux en plastique

Et ensuite, ça se corse ... 

On pourrait dire,  découpage libre sur une feuille, mais c'est souvent difficile !!

Personnellement, au début, je propose deux choses à l'enfant : 

1. Faire des entailles sur le pourtour de toute la feuille ( on décore la feuille en quelque sorte, on lui fait des franges !! ).  Cela permet à l'enfant de réaliser l'entaille  en une seule fois avec la coordination ouverture/fermeture des ciseaux. 

ciseaux entailles

2. Je lui prépare des bandes de papier assez longues mais de petite largeur (environ 2 à 3 cm) : en un coup de ciseaux, l'enfant coupe la bande  en deux morceaux. Souvent, il a envie de couper encore et encore cette fameuse bande qui finit quasiment en confettis ... pour son plus grand plaisir. 

ciseaux bande

Au fur et à mesure, on agrandit les entailles ... et on élargit les bandes de papier  .... pour avoir deux coup de ciseaux successifs puis 3  etc. 

3. Quand tout cela devient fastoche, on s'essaie à couper une demi feuille A4 en deux, dans la largeur puis dans la longueur. A partir de là, je propose souvent à l'enfant de découper librement la feuille .... des petits morceaux, des gros morceaux,  des morceaux  de toutes sortes ... et après on peut s'en resservir pour créer des animaux, des véhicules  ... et on fait un peu de collage pour afficher cette nouvelle oeuvre d'art. 

4. Et après ... et bien souvent, c'est l'enfant qui le demande ... on découpe en suivant un trait ... Au début, ce n'est pas simple, on essaie de rester le plus près du trait, c'est déjà pas mal ! Puis, cela devient de plus en plus précis ... et les traits peuvent alors se compliquer .... un trait oblique, un trait qui change de direction au milieu de son tracé etc. 

5. Et tout naturellement, on commence à découper des formes ... carrés ou rectangles tracés sur le bord de la feuille, comme cela il n'y a que deux cotés ( sur 4)  à découper ... puis je les trace  au milieu de la feuille de manière à avoir 3 cotés à couper.  Ensuite, on passe tranquillement au triangle avec la même méthode. 

ciseaux forme

6. Il est temps d'aborder les courbes  .... on repart avec des traits ....courbes cette fois-ci. Et on augmente la courbure progressivement. Puis on passe à des quarts de cercles dessinés sur  le coté de la feuille ... des demi cercles... et enfin des cercles entiers.  

7. Quand l'enfant est à l'aise avec tout cela, on peut passer facilement à des découpes de contours d'objets, de lettres,  des silhouettes de personnages ... et tout ce qui nous passe par la tête.

 

... et attention, cela ne se fait pas en quelques semaines, selon les enfants il faudra de nombreux mois voire  plusieurs années pour acquérir une totale maîtrise de ces drôles d'engins que sont les ciseaux.  

Pour vous donner une petite idée, je vous donne quelques repères ... qui ne sont que des moyennes, mais ça permet de se représenter le temps nécessaire. 

  • 3 ans : découpage libre
  • 4 ans  : découpage sur un trait de 10 cm
  • 5 ans : découpage d'un rond dessiné au plein milieu d'une feuille. 

 

... Amusez vous bien, à la maison nous c'est une activité demandée et redemandée par Petit Baroudeur ... une vraie passion !! 

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

Me connecter