logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

"Caché ! " ......." Coucou !! "

"caché"... "coucou"... que de fous rires !!!
 
bébé cachéL'attrait de ce jeu ne  passe pas... après le tissu sur la tête....Petit Baroudeur prend maintenant l'initiative...il se cache derrière sa chaise haute et sort soudainement sa tête à droite ou à gauche, les yeux brillants, le sourire malicieux..attendant qu'on lui dise "coucou"...Eclat de rire garanti !! Et on recommence !
Si je me cache derrière la porte de sa chambre, il arrive en trottinant...pousse la porte, éclate de rire et se jette dans mes bras...
Et le must du must, c'est avec la maison en carton que Mamilou lui a fabriqué avec deux fenêtres rondes  de part et d'autre...Petit Baroudeur part se cacher dans son carton en emmenant une ou deux peluches avec lui.... et soudainement se met "à la fenêtre" avant de disparaître...pour revenir quelques secondes plus tard !!!
Et bien sûr, il adore quand avec EPP, on s'exclame "Mais il est où Petit Baroudeur ? Il est caché?"...puis..."Coucou !! "
Les peluches ne sont pas de reste non plus, et se cachent un peu partout...les coquines ! Derrière une chaise, dans un placard, sous un coussin...et parfois c'est Mr Lapin qui retrouve Mr Lion....que d'histoires !
 
Et tout dernièrement, en retrouvant Petit Baroudeur après sa sieste...je l'entends dire à ses peluches "coucou!"... Alors là, me voila toute émue devant mon "grand" bébé...qui peut imiter nos jeux...avec ses peluches...Le jeu de faire semblant approche tout doucement...
 
Mais revenons au "Coucou/Caché"....Bien plus qu'un jeu en fait !!
 
Ce jeu, et tout ce qui y ressemble, est un moyen pour l'enfant de comprendre que les objets sont toujours présents même lorsqu'il ne les voit pas...Et oui, un bébé de quelques mois a le sentiment que l'objet qu'il ne voit plus a disparu....
 
Bébé a besoin de temps et de beaucoup d'expériences pour comprendre ce qu'on appelle "la permanence de l'objet" : "Tiens, mais ce jeu je le connais, je l'ai déja vu", "Tiens, Maman est partie tout à l'heure, mais elle est de nouveau là", "Tiens, en regardant derrière le rideau, je trouve plein de choses que je ne voyais pas", "Tiens, Maman peut me redonner les objets que je jette et qui disparaissent de ma vue", "Tiens, Papa a disparu derrière un torchon...Oh, le revoila "...."Bizarre quand même !"
 
En fait, c'est la répétition de toutes ces choses et le fait qu'elles se déroulent toujours de la même manière (ou presque)  qui permettent au bébé de faire des liens entre elles, et d'en dégager des "concepts" fiables : l'objet n'a pas disparu, il est toujours là ! Et c'est drôlement important, car ça permet à Bébé de se sécuriser en l'absence de Papa et Maman : "Papa et Maman n'ont pas disparu, ils vont revenir."
 
D'ailleurs, petite digression, la maman est souvent réticente pour se séparer de son bébé, et d'autant plus que son bébé est jeune... cette difficulté peut tout à fait s'expliquer par le fait que la maman est focalisée sur son bébé, hypersensible et réceptive à ses besoins et ses ressentis..et elle sent que son bébé n'est pas encore prêt à gérer la séparation et qu'il pourrait éprouver une forte angoisse de se retrouver seul sans être sûr de retrouver sa mère ensuite.
 
L'acquisition de la "permanence de l'objet " permet en plus à l'enfant de construire des repères dans l'espace et le temps : le jouet est sous le coussin, il est caché depuis ce matin....Aprèsavoir roulé dans le couloir, la balle est partie sous le meuble.
L'enfant se sert de toutes ses expériences précédentes pour trouver une solution à la situation présente: il explore toutes les cachettes utilisées auparavant, tous les recoins connus, et s'il ne trouve toujours pas son jeu...il élargit son champ de recherche.
 
Et ça se passe quand ? 
 
A partir de 4 mois, le bébé commence à avoir de l'intérêt pour les petits jeux de coucou, et quand il retrouve des jouets dont une partie est cachée...mais cela reste vraiment une ébauche....et cela va murir longuement jusqu'à être pleinement acquis entre 18 mois et 2 ans, selon les enfants.
 
L'acquisition complète de la permanence de l'objet permet à l'enfant de jouer avec l'objet en le projetant dans un espace/temps différent  et d'entrer dans le jeu de faire semblant : il peut faire semblant d'avoir perdu l'objet avant de le retrouver...avant de faire semblant de téléphoner, de faire la cuisine, de bricoler etc.
 
Alors, pas de complexes...et vive le "coucou/caché" !!

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Me connecter