logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Quand Papa ou Maman travaille loin... dur dur pour un petit bout de chou

Depuis 3 mois, mon Grand Homme travaille à Paris et fait donc les aller-retours chaque week-end entre la capitale ;) et chez nous... Pour nous tous, c'est un chamboulement du rythme au quotidien, une gestion de l'absence/présence, une adaptation perpétuelle ... 

En tant qu'adulte, certes ce n'est pas très amusant à vivre, mais nous en comprenons le pourquoi et le comment et pouvons nous projeter dans un avenir où nous retrouverons notre vie de famille au quotidien. 

Pour un petit bonhomme de 2 ans, c'est plus complexe... et c'est forcément un peu brutal... 

Au début, Petit Baroudeur ne comprenait pas ce qui se passait... il pensait que nous partions tous les trois en vacances... puis semblait "bugger" quand son père lui disait "au revoir" à la gare : pas un regard, pas un sourire... il restait de marbre... et au retour à la maison, il cherchait "Papaaa" dans chaque pièce... 

Et rapidement, le coucher est devenu très difficile, apparemment très angoissant... puis cela s'est étendu à toutes les séparations, même celles habituelles au quotidien (la crèche par exemple)... 

Face à tout cela, j'avais mal au coeur pour lui mais surtout j'ai cherché des solutions... Je vous les partage car je pense que toutes les pistes sont bonnes quand on doit gérer des temps de séparation pour xxx raisons. 

1. Dès le début, on a beaucoup parlé à Petit Baroudeur de cette situation, et c'est d'ailleurs amusant de l'entendre dire que "Papa est à Paris"... On parle de Papa au quotidien, on lui téléphone tous les jours... Même si Papa n'est pas là physiquement, il est bien là dans nos têtes , dans nos coeurs et dans nos préoccupations. 

Ce qui me parait le plus important dans cette verbalisation, c'est qu'il sente que nous, ses parents, nous sommes sereins par rapport à ça et que cela ne remet aucunement en cause l'attachement que nous avons les uns envers les autres... essayer de le garder dans une sécurité affective. 

2. On compte le nombre de dodos qui nous séparent du retour de Papa. Au début, j'avais peur qu'il soit trop petit mais au contraire, il s'est emparé de ce truc là et me le ressort souvent, bien que comme vous vous en doutez ses notions de numération à 2 ans sont très importantes ;) "... 1, 2, 3, 9... dodos et Papa est là".

3. On a accroché une photo de Papa dans la chambre au dessus de la table à langer... un petit rappel de plus au quotidien ...

4. Une idée qui nous plaît bien mais que nous n'avons pas encore testé : le sac à bisous .... avec dedans un bisou par soir où Papa est absent.  Sac à bisous

sac à bisous

 5. Et quand Papa est là, c'est la fête ! On privilégie des temps rien que pour eux deux, et Petit Baroudeur adore, le papa aussi en fait :)

 

Et ça donne quoi ? 

Evidemment, pas de recette magique, apprendre à gérer la séparation est un processus pour tout un chacun et Petit Baroudeur chemine ... il est friand de toutes nos petites astuces pour l'aider et aussi de câlins et de réassurance :)

Et il a développé de nouvelles choses :

Il s'est pris de passion pour les trains, la voie ferrée... et j'étais contente le mois dernier de partir en vacances avec lui en train, pour lui rendre cela encore plus concret. Nous sommes passés à Paris en transit, ce qui là aussi  a permis de mettre des images sur ce mot qui représentait avant juste un endroit inconnu. 

Il est également obnubilé par les valises, sacs de voyage, sac à dos ... et en traîne partout derrière lui dès qu'il en trouve un chez nous en disant qu'il part à Paris... en gros, c'est encore plus le bazar à la maison ;) Son énorme sac à langer est donc "sa valise" évidemment trop lourde... quelle frustration ! ... et il aimerait l'emmener partout : au parc, à la crèche etc. 

Du coup, il est à fond dans le jeu symbolique... et il me raconte qu'il prend sa valise et son chapeau, qu'il monte dans le train, s'asseoit dans le fauteuil, arrive à Paris... en utilisant moult accessoires transformables. Bien sûr, ses peluches sont aussi du voyage ... enfin quand elles ne font pas les courses en caddie avec le chariot de marche...

Et il est  persévérant... on ne sait jamais, pas vrai... Il me demande très régulièrement chaque matin si Papa est là "Papa encore au dodo dans le lit" ... Si on ne l'entend pas, c'est qu'il dort, pas vrai ? ;)

Le week-end prochain, c'est nous qui allons rejoindre Papa à Paris à l'occasion d'un temps de retrouvailles familiales... ça sera sûrement un peu folklo, mais ça lui permettra aussi, j'espère, d'appréhender encore un peu mieux les choses... 

Si vous avez des astuces, ou des témoignages, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire :)

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Merci pour tous ces conseils! Dans notre cas, c'est moi, maman, qui part travailler à Paris, faute de mutation... Le départ est prévu pour dans 15 jours, et cela fait déjà quelques temps que je tente d'expliquer à ma fille de 2 ans mon départ. Le résultat pour l'instant est très mitigé. Dès que je pars ou change de pièce, c'est la crise de larmes... C'est très dur pour l'instant. J'ai donc décidé d'acheter le fameux livre "Je t'aime tous les jours" et à voir par la suite. L'idée des cailloux, je pense qu'on va aussi l'utiliser. En tout cas, encore merçi pour les astuces, en espérant que cela nous aidera!

    lundi, Jan 12 2015 3:26:43pm
  • Pas facile tous les jours la séparation. Avec mon boulot, je la vie quotidiennement (je bosse en crèche). J'ai d'ailleurs écrit un article sur la séparation !
    J'aime beaucoup l'idée du sac à bisous pour les longues séparations. J'utilise également beaucoup le livre, ça permet à l'enfant de s'identifier voir de se projeter.
    Par exemple, lui acheter un livre sur la capitale et ensuite aller sur Paris, lui permettrai de faire le lien.
    Et idem, aller sur Paris, va beaucoup l'idée !!

    vendredi, Mai 31 2013 7:27:46am
  • Oh bonne idée, ça , un livre sur Paris... je vais essayer de trouver ça aussi. Pour le moment, on utilise pas mal "Mon Papa préféré" que l'on a reçu avec l'abonnement Bébémax et je trouve ça top déjà. Et pour ce we, je suis vraiment contente qu'on aille sur Paris, on fait du lien !!!

    vendredi, Mai 31 2013 1:34:48pm
  • cela fait aussi 3 mois que papa ne rentre que le we et ma fille de 2 ans également le gère très bien!! j'ai expliqué: papa travaille comme d'ailleurs "lolo école" pour sa cousine de 5 ans. elle l'appelle au téléphone et cela lui suffit on dirait. elle reste avec ou sans lui la petite fille que je connais.... pas d'angoisse rien mais par contre.... là je vois qu'elle est super contente de le retrouver le vendredi soir!!! et le dimanche soir un simple "au revoir papa" lui suffit! ouf...

    jeudi, Mai 30 2013 6:33:55pm
  • Et bien tant mieux, c'est plus facile comme ça ... peut être que Petit Baroudeur a une double couche avec le Petit Marmot attendu pour septembre... je ne sais pas

    vendredi, Mai 31 2013 1:32:57pm
  • Ici, mon homme part régulièrement en voyage à l'étranger mais ça peut être n'importe quand, il n'y a pas de rythme. Dans ce cas, Chichi dit que "Papa kravail", ce qui n'est pas faux. Il est à l'étranger pour le travail. Pour le moment, ça ne le perturbe pas, il continue de bien dormir.
    Parfois, on se fait coucou sur Skype, parfois non.

    jeudi, Mai 30 2013 4:21:34pm
  • Ah ce Chichi, il me plait ! Il prend les choses de manière pragmatique !

    vendredi, Mai 31 2013 1:31:37pm
  • Elea

    Signaler

    Ici situation un peu différente car c'est moi la maman, toujours allaitante, qui part 4 nuits par mois pour bosser à l'étranger, ce depuis les 4 mois de la puce qui en a maintenant 9 et demi. Donc bébé plus petit, mais séparation plus courte... On a utilisé le livre "je t'aime tous les jours" de Malika Doray mais ça parle de Maman qui s'en va. Toutefois elle y propose d'aller chercher des cailloux dans le jardin pour compter les jours sans maman, avec quand plus aucun cailloux = maman est de retour. On le fait depuis le début et la puce semble comprendre. Bon elle crise si il n'y a plus de cailloux du tout, donc on a décidé de laisser un caillou à demeure + le nombre de cailloux par nuits d'absence (le papa vire le caillou au réveil avec la poussine). Sinon, Skype et FaceTime sont nos amis, ainsi que le fait de toujours dire au revoir au bébé, le foulard avec l'odeur, la photo aussi ici. La prochaine fois, ils me rejoignent à l'étranger tous les 2 donc pour la puce même très petite ce sera aussi une façon de voir où est maman quand elle n'est pas là...

    jeudi, Mai 30 2013 3:10:45pm
  • Merci de ton comm'. Je vais essayer de trouver le livre... je trouve qu'en général, c'est un très bon support. Skype, on le fait avec ma mère... mais Le Papa n'a pas de PC sur Paris pour le moment :/ sinon c'est sûr que c'est top !

    vendredi, Mai 31 2013 1:30:37pm
  • Elea

    En réponse à: Maman Psychomot Signaler

    Le livre, je l'avais trouvé bêtement sur Amazon... Le sac à bisous ça a l'air chouette, je vais tester la prochaine fois (je l'ai reçu ce matin, il va passer à la machine et ensuite prendre mon odeur, mais je pars dans 10 jours donc faut pas que je me loupe).Le papa approuve, il me dit que le matin le caillou c'est bien, mais que pour le soir, un truc en plus du biberon de mon lait pris enveloppée dans mon foulard ça pourrait aider... A suivre!
    Pour Skype/Facetime, on utilise maintenant plutôt les smartphones. Pour la puce, mais qui est bien plus petite que Petit Baroudeur c'est vrai, la taille de l'écran l'impressionne moins que sur ordi ou tablette, et ça l'aide aussi sûrement plus à comprendre que je ne suis vraiment pas là, sans avoir l'espoir que je saute hors de l'écran alors que si elle me voit en taille réelle c'est plus dur...

    samedi, Jui 1 2013 4:17:24pm
    0

Me connecter