logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Ras le bol de jouer avec son enfant... enfin, parfois !!

Hier, j'ai été voir deux bonnes copines qui sont également d'anciennes collègues ... l'une est maman de deux bout de chou de 2 ans 1/2 et 1 an 1/2, et l'autre va accoucher dans quelques jours ... au programme, papotage un peu de notre ancien job ensemble et beaucoup de la vie de maman... tout en gérant les 3 loustics présents, je n'ai pas besoin de vous dire lequel était le plus remuant ;) 

Tout y est passé... l'accouchement .... les pédiatres... le sommeil... les jeux... le congé parental.... avant d'arriver à un sujet sensible ... l'équilibre temps pour soi/ temps avec les enfants

Blondinette a repris le travail à 50% ... et nous raconte que par moment elle en a ras le bol de jouer tous les après-midi à la dinette, aux cubes, à Mr Patate et j'en passe ... et en même temps elle s'en veut de ressentir ça... "Comment, vous avez le temps de vous occuper de vos enfants et vous préférez même aller étendre le linge plutôt que jouer avec eux ???" ... "Comment, vous considérez votre travail comme une bouffée d'air ?"... "Comment, vous voulez bien jouer avec les enfants au boulot... mais pas avec vos propres enfants ?"

Brunette balaye ça d'un revers de la main et dit qu'elle ne se voit pas du tout rester à la maison toute la semaine, et qu'elle prévoit de reprendre juste après le congé mat... mais à temps partiel... Et que l'idée de faire des lotos à la maison dans quelques années lui donne déjà des boutons.... ben oui, en tant qu'orthophoniste, elle fait déjà des lotos à longueur de journée :)

Et pour ma part, j'ajoute que je suis ravie de passer du temps avec Petit Baroudeur... mais qu'en même temps, je redoute les tête à tête dans sa chambre pendant de longues heures... au bout d'un certain temps, je me lasse de jouer à la ferme, aux cubes, à Mr Patate, aux voitures etc. et je me dis avec un brin d'ironie que "la séance commence à durer longtemps" ... 

Là les copines ont rigolé et ont repris cette boutade à leur compte .... 

Alors est ce parce que justement on travaille avec des enfants qu'on culpabilise de ne pas se sentir dispo à 100% pour les notres ? 

Est ce parce qu'on aimerait bien que nos rôles de maman et psychomot (psychologue/orthophoniste/éduc/ infirmière etc.) soient bien disjoints et que la frontière ne soit pas si ténue  ? 

Ou est ce parce que plus simplement, en tant que maman, on ne peut pas être TOUT pour eux comme ils ne peuvent pas être TOUT pour nous ? ... qu'on a aussi besoin de temps pour nous, juste nous ... pour se retrouver ... pour ne pas être que maman  ? 

J'ai tendance à penser que la culpabilité est un peu inévitable ... parce qu'on se voudrait au top partout et surtout vis à vis de nos enfants (Merci chère Société de nous demander d'être performants partout et parfaits !!) .... mais qu'on peut aussi ne pas y accorder trop d'importance et la relativiser.... et se dire qu'on fait au mieux, et que c'est déjà beaucoup ...

 

Je sais que parmi vous qui me lisez... vous êtes beaucoup à travailler auprès d'enfants... et/ou à être Maman... et votre grain de sel est le bienvenu ... 

 

 

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.
  • Valérie

    Signaler

    Je travaillais avec des enfants avant, j'ai un travail plus administratif maintenant et pourtant j'ai aussi beaucoup de mal à jouer avec mon fils de 8 mois.. Je m'ennuie bien vite.. Je ne pense pas qu'il y ait de lien entre le fait de travailler avec des enfants

    mercredi, Juil 24 2013 10:22:57am
  • Je pense qu'en fonction de notre personnalité et de nos goûts, on aime en effet plus ou moins jouer avec un bébé ou un jeune enfant.

    mercredi, Juil 24 2013 3:20:22pm
  • GUERRET ALICE

    Signaler

    Je suis éducatrice de jeunes enfants de formation et je travaille en foyer avec des jeunes de 6 à 18 ans. (j'avais déjà fait qq commentaires il y a qq mois sur l'ancien blog). J'ai 2 filles de 6 et 2 ans : qu'est ce que je me retrouve ds cet article!!!!
    Quelle culpabilité de préférer rester à glandouiller devant sa T.V un dimanche A.M et de ne pas avoir envie de sortir ou de jouer avec ses propres enfants alors qu'on a passé la matinée au travail (horaires d'internat oblige) à s'occuper de ceux des autres!!!! Parfois, ds un effort (ou un élan de culpabilité sic), je m'efforce à le faire, même si je suis H.S ms le coeur n'y est pas forcément. J'ai mis tellement d'énergie à contenir mes nerfs toute la matinée que je m'énerve après mes propres enfants! Je sais, je suis humaine et pas wonder maman, ms bon, ca reste frustrant!
    Pr ce qui est du temps perso, par contre, je n'hésite pas, malgré mes "non, maman! je veux faire dodo à la maison!" à les laisser une A.M par semaine chez nounou pr aller faire ma scéance de sport. Je me dis qu'ensuite, je suis plus cool et plus dispo (enfin, relativement dispo puisqu'il y a qd même le repas à préparer et toutes les tâches quotidiennes à assumer) et que c'est bénéfique pr elles ;)

    mercredi, Mar 20 2013 11:50:39pm
  • Merci de ce partage.. cela me fait du bien de lire ça :)

    vendredi, Mar 22 2013 9:13:33pm
  • Coucou !
    une fois n'est pas coutume je commente ce billet là car il me touche énormément !
    Figure toi que je suis en train de monter un projet de création de ludothèque. Lieu où des enfants vont pendant 36h d'ouverture jouer. Et oui, je culpabilise quand parfois j'en ai marre de jouer avec mon fils.

    Deux raisons (je me suis aussi posé la question !)
    1. en fait, justement, les longues heures passées dans la chambre (ou le salon) sont répétitives et monotones, donc disons le clairement, y a un moment où je me faisais ch***.

    => la parade ? demain, par exemple, j'ai prévu un atelier peinture après la douche. Ensuite, on ira se balader même s'il fait pas beau, pour qu'il se dépense. Et après, soit avant le déjeuner, soit après sa sieste (qu'il fait de plus en plus courte), atelier cuisine. Bref, je prévois plusieurs temps différents, et surtout, j'alterne moments calmes et moments défouloirs.
    Et une chose importante aussi je laisse des temps où je ne fais rien avec lui, justement. Car on dit que l'ennui favorise l'imagination ! (si on leur donne à jouer tout le temps, ils ne s'inventent pas de nouveaux jeux).

    bref, mes raisons :
    2. Oui je suis maman, mais je suis aussi femme, et mince ! j'ai aussi envie de passer du temps pour moi !

    => allez, hop, maman indigne inside. De temps en temps (pas tous les jours), je le laisse devant son dvd de comptines à mimer, ou devant un dessin animé et je vais prendre une longueeeee douche avec maquillage pin up et la totale (quand son petit frère me laisse le temps !). Bref, je m'occupe de moi, et après je suis tellement contente que je retourne m'occuper du grand plus légère !

    Bon, voilà mon grain de sel !
    Bonne soirée !

    jeudi, Mar 7 2013 10:59:44pm
  • Tu mets le doigt sur l'aspect routinier... ça résonne bien en moi ! Sinon, Chapeau pour l'organisation etc. et c'est un super projet que tu as pour la ludothèque... je trouve ça tellement bien !!

    samedi, Mar 9 2013 2:18:40pm
  • Sandrine

    Signaler

    Moi j'aime mes enfants plus que tout ! Comme la plupart d'entre nous! mais c'est vrai que parfois je n'ai pas envi de jouer pendant des heures au memory, mikado, voiture, restaurant....
    Parfois j'ai envié d'être femme avant d'être une maman !
    Le plus fatiguant c'est de gérer les petites chamailleries logiques entre frère et sœur (même si en général ils s'entende très très bien et qu'il n'y a pas trop de jalousie!). Mais cela peu te donner une idée d'article pour dans quelque mois ou même maintenant si tu as des conseils à nous donner!

    jeudi, Mar 7 2013 7:25:02am
  • Les chamailleries frères-soeurs etc. ce sera en effet dans quelques mois :)

    jeudi, Mar 7 2013 10:23:05pm
  • Je trouve ça normal de ne pas avoir envie de jouer avec son enfant à longueur de journée!

    Je pense que c'est en fait une bonne chose d'expliquer à l'enfant qu'on n'a pas toujours envie de jouer avec lui.
    Il faut qu'il comprenne que les jeux qui passionnent certains ne passionnent pas forcément tout le monde et qu'à plus forte raison, les adultes et les enfants n'aiment pas toujours les mêmes activités. C'est aussi un apprentissage de la vie que de découvrir que son centre d'intérêt n'est pas celui de tout le monde et qu'il faut parfois gérer la frustration de ne pas pouvoir le partager en permanence avec ceux qui nous entourent.
    Alors on peut jouer un peu avec son enfant pour passer du temps ensemble, ou parfois parce qu'on trouve ça drôle, mais quand on en a assez, inutile de se forcer! Il y a d'autres moyens d'être ensemble aussi! Et il y a les autres enfants pour jouer avec lui et y prendre du plaisir ;)

    Et le fait que l'on "joue" avec d'autres enfants au boulot ne devrait pas être source de culpabilité. Le but n'est pas le même du tout! Dans un sens, l'activité est presque gratuite, dans l'autre elle est professionnelle.

    jeudi, Mar 7 2013 5:45:36am
  • Oui, mais tout ça ne se fait pas en un jour...

    jeudi, Mar 7 2013 10:22:01pm
  • Elea

    Signaler

    Moi je suis une maman qui travaille, mais pas du tout avec des enfants. J'admire toutes les professionnelles qui s'occupent de nos enfants et ont toujours de l'énergie pour les leurs! Je culpabilise bien sûr de laisser ma fille mais: je pense que c'est important qu'elle voit que sa maman travaille et s'épanouit dans son boulot (relativement hein!:p), je ne peux rien y changer (bah oui, faut bien payer le loyer, le gaz, la nourriture) donc culpabiliser est plutôt inutile en fait dans le cas d'un non-choix, et puis je pense que dans tous les domaines (couple, amitiés et donc enfants) une relation trop fusionnelle ne fonctionne pas forcément, et que au contraire la clef d'une relation épanouie c'est de faire d'autres activités, sans l'autre...
    Voilà pour la théorie, dans la pratique je pense à elle tout le temps et je compte les minutes avant d'aller la chercher à la crèche (tout en pestant aussi quand elle ne sieste pas et que j'aimerai juste étendre la lessive ou me vernir les ongles.... ;))

    mercredi, Mar 6 2013 4:20:51pm
  • Super d'accord avec ta théorie... après comme tu le dis bien, nos émotions et sentiments nous rendent parfois la chose un peu plus abrupte que prévue..

    jeudi, Mar 7 2013 10:08:45pm
  • La culpabilité, c'est le lot des mamans qui travaillent ! Je ne passe pas autant de temps que je le voudrais avec mes loulous mais j'essaie de leur offrir du temps de qualité.

    mercredi, Mar 6 2013 3:32:22pm
  • Et c'est déjà beaucoup... Il vaut mieux des parents épanouis mais moins présents que des parents tout le temps présents mais pas bien dans leurs baskets....(j'sais plus qui racontait ça mais ça me parait très juste)

    jeudi, Mar 7 2013 10:06:49pm
  • Je ne suis pas encore maman, mais en train d'achever ma formation d'éducatrice de jeunes enfants. J'avoue que je me demande souvent quelle maman je serai après une journée passée avec les enfants des autres! Seul l'avenir me le dira :)

    mercredi, Mar 6 2013 3:15:23pm
Charger plus

Me connecter