logo mam psychomot
facebook hellocoton les vendredis intellos

Education ... vaste programme !

     dispute parents enfants         et / ou        relation parents enfant      

 

 L'éducation .... un vaste sujet  !  

En tant que parents, on se retrouve vite face à de multiples conseils divergents, à des modèles familiaux et éducatifs très variés chez nos proches, nos amis , à des principes annoncés comme des dogmes etc.  .... le tout reposant sur des habitudes, des traditions familiales, des courants à la mode, des argumentations bien "léchées"... 

Et me voila, moi aussi, en train d'en parler .... mais là je veux pas du tout me positionner dans un statut de celui qui sait "mieux que les autres", qui conseille, qui a des avis bien arrêtés etc. 

Je veux juste partager avec vous ma réflexion sur le sujet, et  comment nous faisons évoluer les choses à la maison .... 

Je me renseigne beaucoup sur les différentes approches, n'étant pas fan du tout des approches dogmatiques où une "théorie" devient  "La vérité à suivre de A à Z sans souplesse". Je pense plutôt que  l'intérêt est de piocher ce qui nous convient dans telle approche et de le saupoudrer de  telle autre modèle ... alors plongeons dans la  psychologie de l'enfant,  Dolto, Cyrulnik, découvertes  sur le fonctionnement neurologique, éducation non violente ... et j'en oublie, il y a de quoi faire !! 

Le fait de travailler avec des enfants avec des troubles relationnels, et  pour certains de l'ordre de l'autisme, m'aide beaucoup à penser que l'éducation ( et la pédagogie aussi)  doit être vraiment pensée pour chaque enfant selon ce qu'il est, ce qu'il montre ... et que l'uniformisation ou la méthode miracle ( du moment ... ça change assez souvent) n'est qu'un leurre. 

 

En ce moment, j'expérimente deux choses, chacune étant très intéressante :

  • Les ateliers Faber et Mazlish :

faber et mazlish

Ils sont basés sur la communication respectueuse avec l'enfant ( rattachée au courant de l'éducation non violente). Je connais assez bien les grands principes et les utilise ( sans dogmatisme  ni enfermement) mais le fait de participer à des ateliers est vraiment un "plus".

Je vous explique le principe : l'atelier  rassemble un petit groupe de parents ( nous sommes une petite dizaine)   et une psychologue formée. le groupe est dit "fermé": toujours les mêmes personnes, pour créer un climat de confiance et avoir des échanges sincères, et une confidentialité par rapport à ce qui se dit : pas question d'aller raconter en dehors ce que untel ou untel a dit, vit  chez lui etc.  Il y a 7 séance de 3h, avec un thème abordé pour chaque séance  (dans le désordre : la communication, l'estime de soi, l'alternative à la punition, l'autonomie etc. ). 

Ce qui est très intéressant, c'est que chacun est amené à dire ce qu'il en pense, ce qu'il a essayé à la maison, ce qui le laisse dubitatif etc. Les échanges sont très riches et très très intéressants, propices à la réflexion, et permettant à chacun de cerner quelles sont ses valeurs sur le plan éducatif : ce qui lui tient à coeur d'être transmis, et ce qui est moins important ( pour chacun !! ). J'aime ces échanges car ils nous permettent de nous rendre compte qu'en effet certaines choses nous conviennent mieux que d'autres et/ou fonctionnent mieux ( ou pas du tout) avec nos enfants ... en fonction de leur histoire, de leur manière d'être, de leur âge etc. Et personne n'est positionné en tant que "bon parent" ou "mauvais parent", nous sommes tous "parents" et nous faisons du mieux que nous pouvons avec nos chers bambins. 

Je finis là dessus par une petite remarque, c'est annoncé comme une approche parents/enfants, mais pour avoir testé ... c'est aussi très utile dans les rapports entre adultes. Quelque part, c'est logique, c'est une approche des relations humaines :) 

 

  • Deuxième expérience en cours : Un groupe de partage avec d'autres mamans

Là, il n'y a pas d'étiquette, de courant éducatif mis en avant. L'idée est de se réunir une fois par mois, sur 3h également,  tout au long de l'année, et de discuter sur un thème choisi par tous à la réunion précédente. Le principe est là aussi d'échanger sans juger, d'écouter et de partager nos expériences, de réfléchir ensemble... et quelque part d'avancer ensemble. Ici, également, nous sommes dans un groupe "fermé" avec le même respect de chacun : confidentialité, tolérance etc. 

C'est très intéressant car les échanges sont basés sur le fait de se soutenir, jamais sur le fait de se positionner en tant que "moi, je fais bien", "moi, j'ai la solution", "tu devrais faire comme ci, comme ça" ou pire "ton enfant fait ça car toi tu fais ceci ou cela." J'aime beaucoup de par la qualité des échanges et aussi  car les thèmes sont très variés et sont amenés par les participants selon les préoccupations du moment. 

 

A coté de ces deux expériences du moment, je me base au quotidien sur quelques points  comme: 

  • Ne pas penser que telle approche qui convient à mes enfants convient forcément à tous les autres enfants ... et réciproquement, ce qui fonctionne bien chez untel n'est peut être pas adapté à mes loulous.  J'estime que chaque enfant est différent et que vouloir appliquer des "trucs", "phrases toutes prêtes" etc.  de manière uniforme à tous les enfants n'est justement pas respectueux de la diversité des fonctionnements de chacun ...  

 

  • Ce qui découle  du premier point :  pour moi, le premier maitre mot dans mes échanges avec d'autres parents sur ce thème de l'éducation est : la Tolérance ... suivi de "la capacité d'écouter et de vraiment prendre en compte ce que l'on me dit" ... et de "se remettre en question, réfléchir et questionner mes propres manières de faire "  ( très imparfaites, j'en suis bien consciente). 

 

  • Accepter de faire des erreurs ... et  y réfléchir pour essayer de trouver une autre approche, en reparler avec l'enfant  et expliquer le pourquoi de nos réactions. Les enfants ont leurs émotions, leurs raisons de faire et d'expérimenter ... mais nous aussi, parents, nous avons nos émotions, nos limites etc. et c'est normal. Il me parait important d'y sensibiliser mes enfants  et je trouve que c'est aussi  une part de socialisation ... comme à la maison, à l'extérieur ... les copains, les maîtresses et cie ont leurs émotions, leur manière d'être et il me semble important d'y être attentif.

 

  • Ne pas avoir d'avis sur l'éducation, arrêté pour toujours ... genre " telle attitude, c'est vraiment ... nul, laxiste, arbitraire, injuste etc".   Oups, la réalité nous oblige à ouvrir les yeux, à mettre de l'eau dans notre vin ... et nous révèle que les choses sont bien plus complexes que nous ne le supposions avant d'y être confrontés .

 

  • Dans le même ordre d'idées, je me retiens ( et de plus en plus) de juger les parents que je croise au supermarché, dans la rue et qui ont à ce moment là une parole/ une attitude me semblant peu adaptée pour leur enfant. C'est peut être le moment où ça déborde, et cela peut ne pas être du tout représentatif du quotidien ... Je me dis que je suis moi aussi ce parent qui croise des regards peu aimables quand mes enfants partent en loops ( sortir tout seul du parc, jeter une pierre  sur le trottoir sans voir passants, voitures , tout jeter par terre et se mettre à hurler etc. etc.) et/ ou quand fatiguée/excédée/ à fleur de peau je leur réponds ( ou agis) de manière peu sympathique :(

 

  • Accepter mes enfants comme ils sont ... pas toujours facile, même si ça parait évident. Accepter que  Petit Baroudeur, 3 ans 1/2, soit  toujours très actif, très intense dans ses réactions émotionnelles, et en  demande d'exclusivité ( à croire que les bébés aux besoins intenses restent des enfants aux besoins intenses !!) ... et que  Petit Marmot, 15 mois, refuse de dire "au revoir" aux autres personnes que Papa et Maman, refuse de manger "presque seul" à la crèche alors qu'à la maison no soucis, et soit dans une phase "tsunami" ...  tout vider, renverser, jeter ... la maison est un champ de décombres après son passage ;) ....  On aimerait, en tant que parents, que nos enfants renvoient telle ou telle image, fasse preuve de telle ou telle qualité, mais finalement on leur impose des masques ... 

etc. etc. dans le même ordre d'idées .... 

 

Et au quotidien, ça donne quoi ?  Et bien, c'est loin d'être simple ... et quelle que soit l'approche choisie, il existe toujours des tensions, des incompréhensions, un besoin de décharger les émotions de la journée ... pour les uns et les autres. Disons que le fait d'y réfléchir, d'essayer de comprendre ce qui se passe etc. m'aide à mieux le gérer  mais on est loin de l'harmonie totale  24H/24 .... 

 

Voila ma petite réflexion du soir, je vous laisse commenter et partager vos idées ... sans jugement bien sûr :)

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
Restrictions sur les pièces jointes Seules les extensions de fichiers suivantes sont autorisées: bmp, csv, doc, gif, ico, jpg, jpeg, odg, odp, ods, odt, pdf, png, ppt, rar, txt, xcf, xls, zip 0 / 3
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Leslie

    Signaler

    Je suis toujours ton blog depuis ma 1ère grossesse (2013) et pioche quelques articles pour ma fille Nina et ma deuxième grossesse (accouchement prévu avril 2015).
    Quelle joie et surprise vu que depuis novembre, mon conjoint et moi-même suivons les ateliers que tu cites!!
    On pioche quelques conseils, on apprend à mieux communiquer, on voit les dysfonctionnements de nos propres familles, bref de grandes réflexions pour le bien-être de la famille toute neuve que nous formons!

    dimanche, Jan 4 2015 9:33:48pm
  • Je suis complêtement d'accord avec toi: pas de recette toute faite, mais picorer à droite à gauche selon sa sensibilité et celle de son enfnaT. Avant tou, je suis pragematique: je fais ce qui marche!

    vendredi, Déc 12 2014 11:49:16am

Me connecter