L’école maternelle et la psychomotricité …

J’ai souvent entendu des enseignants de maternelle dire qu’ils faisaient de la psychomotricité avec les enfants.  J’avoue que cela me fait toujours tiquer, car le mot psychomotricité est utilisé dans ce cas comme un fourre tout comprenant l’éveil corporel, la motricité globale avec parcours, jeux de ballon, vélos et trottinettes … et c’est à peu près tout. 

Enseignants et parents se représentent ensuite la psychomotricité comme uniquement cela, alors que son champ d’action est bien plus vaste, et est au service du développement et de l’épanouissement de la personne dans toutes ses composantes. 

 

Suite à un projet de mise en place d’ateliers d’éducation psychomotrice pour des classes de maternelle,  voila un petit doc sur le développement psychomoteur, son impact sur l’entrée dans les apprentissages scolaires, et la mise en place d’ateliers en maternelle : 

Liberté d’expérimentation pour Bébé … une richesse foisonnante d’activités spontanées !

P1080074

A la maison, on ne s’ennuie pas … entre Petit Baroudeur et petit Marmot, chacun fait ses petites expériences et a ses propres demandes. Petit Baroudeur, quatre ans tout juste, est très demandeur de présence … d’histoires, de jeux à faire ensemble …

Alors, quand je lui raconte une histoire ou joue avec lui, j’observe en même temps Petit Marmot, bien plus indépendant, et je suis toujours étonnée de sa créativité ! 

Il va avoir 18 mois dans quelques jours, et montre une richesse d’activités spontanées et une qualité d’expérimentations … qui me bluffe ! En fait, je me dis qu’il découvre bien plus de choses ainsi que s’il était toujours en « activités dirigées », « jeux proposés par l’adulte »,  » manipulation de jeux conventionnels » …