Liberté d’expérimentation pour Bébé … une richesse foisonnante d’activités spontanées !

P1080074

A la maison, on ne s’ennuie pas … entre Petit Baroudeur et petit Marmot, chacun fait ses petites expériences et a ses propres demandes. Petit Baroudeur, quatre ans tout juste, est très demandeur de présence … d’histoires, de jeux à faire ensemble …

Alors, quand je lui raconte une histoire ou joue avec lui, j’observe en même temps Petit Marmot, bien plus indépendant, et je suis toujours étonnée de sa créativité ! 

Il va avoir 18 mois dans quelques jours, et montre une richesse d’activités spontanées et une qualité d’expérimentations … qui me bluffe ! En fait, je me dis qu’il découvre bien plus de choses ainsi que s’il était toujours en « activités dirigées », « jeux proposés par l’adulte »,  » manipulation de jeux conventionnels » … 

L’aider à être un peu plus autonome pour ses chaussures, ses vêtements…

A peine rentré à la maison, Petit Baroudeur enlève son manteau et le jette par terre  me le donne pour qu’on l’accroche … Pour les chaussures, c’est plus difficile…enfin ça dépend de quel modèle : les chaussures basses et à scratch pas de soucis, par contre les chaussures montantes avec double scratch … là c’est trop dur !

Il participe de plus en plus pour se déshabiller avant son bain … et tout doucement pour s’habiller. Il demande à enfiler son manteau tout seul … utilise son tabouret pour tout faire tout seul ( ou presque) : entrer et sortir de la baignoire, monter sur sa chaise haute etc.  

J’essaie de le laisser faire… de n’intervenir qu’après qu’il ait essayé par lui-même, mais souvent j’ai les mains qui me démangent, le regard qui revient obstinément sur l’horloge…  c’est vrai que ça prend plus de temps de le laisser faire… mais je patiente en me disant que c’est important pour lui de voir qu’il est capable de le faire, de prendre son autonomie, et qu’au final c’est du temps gagné pour les mois à venir…

…  Un peu comme pour la propreté au final …

Ces questionnements, je les retrouve aussi chez mes amies… que leur demander, comment ? Est ce le bon moment ou est ce trop tôt ? Faut il attendre que cela vienne d’eux ou impulser cette dynamique ? 

Il s’occupe tout seul… euh, vraiment ?

Est-ce que vous aussi vous avez Loulou dans les pattes tout le temps ? 

 Avec Petit Baroudeur, c’est le cas…il nous amène des jouets, des livres et se pose quand on est avec lui…et a du mal à jouer tranquillement tout seul un petit moment… ou alors oups ! Il faut aller voir discrètement quel magnifique jeu il a trouvé… (Dans le top 10 : le téléphone qu’il fait sonner, les prises dont il enlève les fiches, le lave-vaisselle qu’il met en route, les chaussures de son père qu’il cherche à enfiler, la poubelle qu’il tape ou ouvre, les bouteilles de lait dont il dévisse les bouchons etc.)…

Moa, je veux manger comme Papa et Maman

Retour en arrière….ce midi, Petit Baroudeur, 18 mois, nous fait signe qu’il veut manger. Très bien, je vais chercher un petit pot apprécié habituellement, il veut le prendre…ok ( c’est les vacances, soyons cool…)…un peu de micro-ondes, un bavoir…A taaaable !!!!!! Une demi-cuillère avalée plus tard….Petit Baroudeur repousse son assiette…et là, désespoir !!!! Il  veut du pain et des yaourts et c’est tout….

La motricité libre, ça vous parle ?

La motricité libre, ça vous parle ?

Motricité libre

Petit Baroudeur est allongé sur son tapis, il bouge sa main et touche quelque chose, il l’agrippe et secoue sa main…incroyable, ça fait du bruit ! Il secoue plus fort, et surprise, il voit l’objet rouge au bout de sa main…il amène l’objet plus près de ses yeux et essaie de l’attraper aussi avec son autre main…après plusieurs tentatives, c’est réussi… (Souvenirs de quelques mois…)

 
Le concept de motricité libre a été créé par Emmi PICKLER à partir de l’étude du développement du bébé et avec cette conclusion : 
Tout bébé, dans un environnement affectif sécurisant,  a les compétences motrices et relationnelles pour grandir et se développer par lui même, sans stimulations supplémentaires. 
 
En effet, en agissant sans contraintes et à son rythme, le bébé découvre son corps, ses possibilités d’action, mais aussi ses limites. Il découvre progressivement de nouvelles choses et répète autant de fois qu’il le souhaite ses expériences.
 Par exemple, tout petit, il tourne la tête à droite, puis la remet dans l’axe de son corps, puis tourne de nouveau la tête etc..