L’école maternelle et la psychomotricité …

J’ai souvent entendu des enseignants de maternelle dire qu’ils faisaient de la psychomotricité avec les enfants.  J’avoue que cela me fait toujours tiquer, car le mot psychomotricité est utilisé dans ce cas comme un fourre tout comprenant l’éveil corporel, la motricité globale avec parcours, jeux de ballon, vélos et trottinettes … et c’est à peu près tout. 

Enseignants et parents se représentent ensuite la psychomotricité comme uniquement cela, alors que son champ d’action est bien plus vaste, et est au service du développement et de l’épanouissement de la personne dans toutes ses composantes. 

 

Suite à un projet de mise en place d’ateliers d’éducation psychomotrice pour des classes de maternelle,  voila un petit doc sur le développement psychomoteur, son impact sur l’entrée dans les apprentissages scolaires, et la mise en place d’ateliers en maternelle : 

La minute relax du soir … face à la grosse pression de la rentrée

Petit Baroudeur a fait sa première rentrée scolaire cette année … ça se passe bien … mais quand je le retrouve le soir, à peine passée la porte de la maison qu’il se transforme en  boule de nerfs montée sur ressorts … cris, pleurs, agressivité, bêtise sur bêtise en me regardant droit dans les yeux, me rigolant au nez et m’assénant un tout nouveau « je fais ce que je veux ».

La peur n’est pas un sentiment à combattre mais à apprivoiser

Petit Baroudeur, 3 ans, a en ce moment beaucoup de peurs … 

J’ai envie de dire qu’il a de quoi avoir peur avec tous les changements qui se profilent dans notre vie : entrée à l’école, déménagement imminent, projets perso … 

Alors oui, il a peur … des sorcières, des ogres, des loups, des cauchemars, des motos, des bruits forts, de s’endormir etc. 

Et comment l’exprime t’il ? 

Il est capable de le dire tout simplement et de venir se réfugier contre nous, mais très souvent il fait aussi référence aux histoires qu’il affectionne … 

Et personnellement, je ne diabolise pas les livres qui font un peu peur, les livres avec des loups, les contes traditionnels …. car je pense qu’aui contraire ces livres  lui donnent des supports, des images pour pouvoir  dire ses peurs, les exprimer, les sortir de lui. 

Ce ne sont pas les histoires qui crèent la peur … l’enfant a déjà des peurs en lui car le monde est grand, plein d’inconnu, et en grandissant l’enfant se rend compte qu’il n’a pas une maîtrise totale de tout cela, ni des adultes qui l’entourent d’ailleurs … comme il en avait l’illusion plus petit. 

Des jouets avec un cadeau pour vous (concours)

voiture-boulier-un-jeux-d-eveil-colore

Des jouets … en tant que psychomot, je travaille avec des armoires remplies de jouets et jeux divers… la première fois, les enfants en sont baba … mais au final, quand je veux travailler tel ou tel aspect du développement psychomoteur avec des « paliers de difficulté » très progressifs, différentes textures,  différentes mises en scène … […]

Pour être mieux à l’école…

Comment aider chaque enfant à bénéficier pleinement de l’école ? Comment s’adapter aux besoins de chaque élève ? Et déjà comment connaître les besoins de ceux-ci ?

Ce sont des questions qui reviennent souvent dans le milieu scolaire mais qui se posent également aux parents en se déclinant autrement : Comment faire comprendre les besoins de mon enfant ? Comment l’aider à bénéficier de l’école ? Comment le soutenir car ce n’est pas simple tous les jours ?