Les paradoxes de Bébé … ou … Petit Marmot et son bestiaire

loir

Petit Marmot a tout juste quinze jours, mais déjà il nous  révèle des facettes de son caractère et nous a réservé quelques surprises … 

A ses heures, il est : 

Un petit loir … capable de dormir 7h d’affilée dans son berceau, et la nuit en plus 🙂  … un petit loir aussi dans l’écharpe de portage ou dans le sling… un petit loir qui peut continuer de dormir même à coté de son grand frère hyper bruyant …

 

loir

mais il est aussi …

un  petit girafon … qui se réveille toutes les 20 minutes.. enfin ça c’est quand il daigne bien s’endormir 😉 … et ça peut durer des heures … argghhh. Et là, ça a beau être le deuxième, avec Mr Papa, on est tout autant largué que pour le premier à ne pas savoir quelle est la meilleure attitude à avoir … disons qu’on change d’avis toutes les 5 minutes. 

girafon

Des livres pour Bébé avec Tana Hoban… la rubrique des invités, Petite Pluie #3

tana hoban 1

Je voudrais aujourd’hui vous parler de livres qui m’ont plu…

Je vais commencer par les livres de Tana Hoban, ces petits livres tout blancs avec des formes noires ou tout noirs avec des formes blanches. Je les ai découverts en travaillant auprès de très jeunes enfants et d’enfants ayant des difficultés visuelles. Cette collection est composée actuellement de trois (il me semble !) petits livres cartonnés. Ce sont pour moi les premiers livres pour bébé, le premier support visuel à partager avec son bébé, avant d’être dans la dénomination d’images et de raconter des histoires.

 

tana hoban 1

 

Ce qui me plait :

Le tour de lit … joli mais pas inoffensif

Quand on attend Bébé, on veut préparer tout ce dont il aura besoin, et bien souvent le tour de lit nous est présenté comme un indispensable … pour harmoniser la déco, et protéger Bébé des barreaux de son lit… 

Pour Petit Baroudeur, j’en ai acheté un aussi…. avant pour je ne sais quelle obscure raison en discuter avec des pro de la petite enfance … et là stupeur, mon joli tour de lit se révélait être en fait très dangereux … je pensais bien faire, et au final je risquais de mettre mon petit bébé en péril…  Heureusement, c’était bien avant la naissance de Petit Baroudeur et mon indispensable et magnifique tour de lit est parti aux oubliettes.

Alors comment et pourquoi le tour de lit est il dangereux ?

Un cocon pour bébé… du confort et bien plus que cela !

Le cocon pour Bébé… en dehors des modes et des marques phares de puériculture, le cocon nous vient de recherches très poussées à partir de l’observation et du soin des bébés nés prématurément et hospitalisés en nénonatalogie. 

Il y a quelques années, c’était encore un concept novateur… heureusement, ça l’est de moins en moins, et la majorité des bébés en néonat sont maintenant positionnés dans des cocons réalisés juste pour eux, en fonction de leurs besoins, de leurs manifestations etc. En effet, les équipes soignantes, soutenues par des psychomotriciens et des kinés, observent les bébés et notent tous leurs signes d’inconfort (raidissements, trémulations, grimaces, sourcils froncés, baillements, extension rapide des membres,  etc. ) et adaptent le cocon en fonction. 

Le plus souvent, ce cocon est réalisé à partir de langes, de drap, roulés sur eux mêmes et disposés autour de l’enfant de manière à le replacer dans une position rappelant la position foetale, avec une flexion des jambes, un soutien sous les épaules… tout cela et lui permettant de supporter la gravité.

Car oui, le bébé né prématurément ne peut pas lutter de lui même contre la gravité et se retrouve comme « écrasé » par toute cette pression… il est alors plaqué contre son matelas et ne peut pas mobiliser ses articulations et ses membres. Cela peut avoir des effets dévastateurs avec des pathologies motrices très graves : déformation osseuse du fémur, dysplasie de hanche, retard du développement psychomoteur, difficulté ou impossibilité pour l’acquisition de la marche… et possibilité d’être obligé d’avoir recours à une chirurgie lourde. 

L’effet du cocon a aussi un rôle bénéfique et même indispensable pour les compétences respiratoires, l’éveil, la qualité de sommeil, et le sentiment de sécurité du bébé. 

Ces bébés qui dorment collés contre le bord du lit …

Flashback...  A l’aube, la maisonnée se réveille et comme tous les matins, je retrouve Petit Baroudeur collé contre les parois de son lit, lové contre le montant en bois… quel confort !!  😉 … Je trouve ça amusant et en même temps attendrissant … Mais bien sûr, on peut se demander le pourquoi du comment ? 

Je sais que Petit Baroudeur n’est pas une exception, au contraire c’est un grand classique cette histoire là !!  

Et oui, car le nourrisson a besoin de trouver des limites « physiques » dans son environnement… des limites « physiques » comme celles qu’il a connu au niveau intra utérin … cela lui donne des repères et l’aide donc l’aide à être plus serein  et diminue son anxiété de se sentir perdu, tombé etc. … 

… Cela l’aide donc à mieux s’endormir, aussi … ce qui est non négligeable, n’est ce pas ?

La mort subite du nourrisson … connaître et prévenir …

La mort subite du nourrisson …

 

 

Elle fait peur… mais pour la prévenir, il vaut mieux en parler.

On utilise cette expression pour parler du décès brutal et imprévisible de jeunes enfants de

0 à 1 an apparemment en bonne santé.

Pour essayer de comprendre ce phénomène, les médecins parlent maintenant

d’accident multifactoriel   avec trois domaines intriqués de manière différente à chaque fois :