Répondre aux besoins de plusieurs enfants en même temps

 Répondre aux besoins de plusieurs enfants en même temps… et d’âge différent bien sûr … histoire de se compliquer un peu plus la tâche !  Voila le quotidien des parents, des assistantes maternelles, et de nombreux professionnels de la petite enfance, de l’éducation, etc etc.  

Ce qui me parait important, c’est déjà  ne pas confondre « garder, s’occuper » de plusieurs enfants  et « chercher à répondre aux besoins de chacun » même s’ils sont nombreux … 

être mère … déstabilisation assurée !

Quand on est maman, il en faut peu  …

Petit Marmot a deux petits mois … notre routine est encore beaucoup dans une alternance têtée … sieste … et jusqu’à peu, j’étais dans ma petite bulle… focalisée sur mon adorable bébé. 

Et voila que quelques remarques sont venues faire éclater ces petits bonheurs, et ont laissé entrer stress, doutes et inquiétudes… des petites remarques anodines vues de l’extérieur.

« Il ne te regarde pas quand il s’énerve, il attend qu’on le prenne pour te regarder … » 

« Il a un peu la tête plate, non ?  » 


mais qui ont été vraiment des cataclysmes pour moi … mon bébé, mon tout petit… de quoi viens t’on t’affubler ? Est ce que ces remarques ont une base fondée ?? Est ce que … est ce que  … est ce que ?? Et voila, je m’emballe, je m’inquiète … et j’en arrive à  être  maman psychomot = maman qui psychote

 

D’abord cette histoire de regard…. 

L’attachement … une sélection de livres pour les petits

je taimerai

 Depuis la naissance de Petit Marmot, Petit Baroudeur a besoin d’être rassuré et se questionne sur sa place … si vous ne l’avez pas lu, je vous en parle dans cet article : Devenir grand frère… un sacré cap

Et comme  Petit Baroudeur adore les histoires et a ses rituels « livres » plusieurs fois par jour, nous exploitons tout naturellement ce support !!

Alors, en ce moment, sus aux livres sur l’attachement parent/enfant, la famille, les sentiments …  Nous en avons quelques uns et nous en avons découvert d’autres très chouettes à la bibliothèque … Je vous les présente !!

 

Notre préféré (depuis toujours !) : Je t’aimerai toujours quoi qu’il arrive

J’ai eu peur… très très peur… La route et ses dangers

Mon premier code de la route

Aujourd’hui, j’ai eu peur…très très peur… pour Petit Baroudeur !! 

On sortait de la ludothèque où comme d’hab on avait passé un super bon moment… Il descendait l’escalier en sautant, j’étais juste à coté de lui… et… je ne sais pas pourquoi… il s’est mis à courir … J’ai crié son prénom, il a continué à courir… j’ai vu une voiture arriver… j’ai huuuurléééé son prénom aussi fort que j’ai pu… la voiture s’est arrêtée … à un cheveu… juste quand je l’attrapais  par sa veste…

Je suis fait incendier par le passager de la voiture… je le comprends…. J’étais en « colère »… d’autant plus de voir que Petit Baroudeur ne comprenait pas … je lui ai expliqué pas très calmement, hein ! …. puis dans la voiture, il répétait « interdit interdit »… Je crois qu’il a compris qu’il y avait eu un truc « grave » quand même quand j’ai craqué « Maman très colère ???  triste??? »  …. « Très triste » en fait… 

Et ensuite… maintenant … en fait, j’ai un problème…

Déjà, un , je me sens nulle et incompétente comme Maman… incapable de protéger mon Petit Baroudeur au quotidien… et comment, je vais faire avec deux enfants …? En fait, là je rêve d’un champ de force magnétique (comme dans les bouquins de fantasy  que j’ai lu passionnément ado … !!! Personne n’est magicien par ici ?  )

Et, deux, comment faites vous pour expliquer les dangers de la route et leurs conséquences à de jeunes enfants … ??? …  sans les traumatiser non plus … Je ne vais pas lui passer les affreux spots de la prévention routière… Je ne veux pas diaboliser l’hôpital… Il trouve que les pompiers, c’est trop génial et rêve de monter dans leur camion… la police, idem… du coup, mes explications sont plutôt perçues comme « C’est trop cool en fait un accident » que  » Oh mince il faut faire attention ». 

En rentrant à la maison, j’ai sorti un livre de la collection « bien/pas bien » que j’avais reçu il y a quelques mois (et que je gardais pour plus tard)… mais je ne suis franchement pas convaincue du principe… 

En attendant vos comm’, après avoir farfouillé sur la toile, j’ai trouvé quelques pistes

Trucs et astuces pour lui apprendre à se moucher

images moucher le nez

C’est un sujet qui revient souvent quand je discute avec des amies … il  ne sait pas se moucher … il ne comprend pas comment se moucher … 

images moucher le nez

Prenons l’exemple de Petit Baroudeur … il ne sait pas se moucher… même s’il demande un mouchoir pour s’essuyer le nez. Il ne comprend pas comment souffler par le nez, même quand je lui montre … Mais que faire  ?? 

Comme des copines ont les mêmes questions que moi, je me suis penchée sur la question … alors voila ce qui se dit … 

Les bisous et les câlins, c’est bon pour grandir !

Petit Baroudeur qui se blottit contre moi et me dit « câlin…bras » …. ou « encore bisous » … ou encore « aim’ très fort »… ça me fait fondre ! D’autant plus que c’est nouveau… il a toujours aimé les câlins et bisous, mais ne les réclamait pas… alors que maintenant, c’est même très souvent dans la journée… C’est mignon, tout doux, d’une saveur incomparable, d’un prix inestimable… 

Quel parent ne rêve pas quand son bébé est tout petit de ce moment où il manifestera lui aussi son amour ? Quel parent ne fond pas devant son enfant qui lui demande un câlin ou lui dit « Je t’aime » ? 

Tout ça n’arrive pas par hasard mais est le fruit de la relation d’attachement qui se tisse jour après jour, depuis la naissance de Bébé… et même avant. Cette relation d’attachement où le parent s’attache de plus en plus à Bébé, quel que soit le coup de foudre ou choc de la naissance … Cette relation d’attachement où le bébé se sent en sécurité avec ses parents et où il les investit à 300% car ils représentent TOUT pour lui … 

Les parents câlinent leur bébé et celui ci profite avec plaisir de ce moment .. où les sensations sont agréables et où simultanément  il capte les émotions positives de ses parents… Et Bébé s’appuiera sur ces sensations là quand il aura une contrariété à gérer, un gros chagrin  etc …. Câliner Bébé, c’est aussi lui donner la possibilité ensuite de trouver des ressources en lui pour « s’auto consoler », de gérer ses émotions  et de faire face aux aléas de la vie. 

Fêter un anniversaire, c’est si important que ça ?

 Une semaine riche en émotions … Petit Baroudeur  vient de passer le cap des 2 ans, et nous avons fêté ça royalement avec Mamilou et R’main selon la belle prononciation de notre petit bonhomme qui devient grand … 

Pour nous, c’était important qu’il puisse le fêter avec ses copains à la crèche, puis avec nous … qu’il souffle ses bougies  avec joie … qu’il découvre avec émerveillement ce beau gâteau au chocolat … puis ses cadeaux un à un …. 

On est  loin du 1er anniversaire, l’année dernière,  où nous avions tout fait avec lui …. cette année, il s’est débrouillé comme un chef et n’aurait laissé personne l’aider …. il nous donnait juste le papier cadeau arraché de sa royale petite main 😉

D’un anniversaire à l’ autre, on le voit grandir …. et comprendre petit à petit ce qui se passe . Cette année, Petit Baroudeur ne comprenait pas vraiment quand on lui disais que nous allions fêter son anniversaire, et c’est seulement à l’arrivée du gâteau, des bougies et du « Joyeux anniversaire  » entonné qu’il a compris … Je gage que l’année prochaine, ce sera lui qui nous en parlera la semaine avant le jour J, et qu’il aura surement des idées  de gâteau, de cadeaux etc. 

Mais en fait à quoi ça sert de fêter un anniversaire ?

Peur de tout, peur de rien … ai peur Maman !!

 

Peurs enfantines, mais pas anodines

 

 

Depuis quelques semaines, Petit Baroudeur me dit souvent « ai peur »  … oui mais peur de quoi ???

Alors du bruit des motos , des ballons en baudruche, du docteur,  des personnes non connues ou peu connues qui viennent dans ses lieux de sécurité (maison, dortoir de la crèche),  des déguisements parfois…

Tout cela avec des degrés d’intensité, de la toute petite peur du bruit de la moto à la peur panique du ballon baudruche… Tout cela dit en souriant, en passant, en demandant un câlin, en pleurant … Tout cela dit de manière enfantine en projetant sur nous ses peurs,

ex :

Petit Baroudeur : « Moto … ai peur »

moi : Qui a peur ?

Petit Baroudeur : « Papa »

La mort subite du nourrisson … connaître et prévenir …

La mort subite du nourrisson …

 

 

Elle fait peur… mais pour la prévenir, il vaut mieux en parler.

On utilise cette expression pour parler du décès brutal et imprévisible de jeunes enfants de

0 à 1 an apparemment en bonne santé.

Pour essayer de comprendre ce phénomène, les médecins parlent maintenant

d’accident multifactoriel   avec trois domaines intriqués de manière différente à chaque fois :