L’importance du corps dans le développement de Bébé

Un autre titre aurait été possible : Chez Bébé, tout passe par le corps…

Car oui, cette place centrale du corps dans la vie de Bébé est fondamentale, et voila le pourquoi du comment :

On ne peut pas s’occuper d’un bébé sans s’occuper du corps de ce bébé et sans être impliqué soi même dans son corps (toucher Bébé, porter Bébé, soigner Bébé, chatouiller Bébé, masser Bébé etc.).

Le parcours de motricité…un super jeu !

Quand mon chez moi devient un champ de bataille…quand depuis 5 minutes, j’ai déjà dit 100 fois « non »…quand le sourire d’ange devient un sourire malicieux voire provoc’….quand le silence se fait longuement….je sais qu’il me faut tout lacher pour m’occuper de mon fils !

 

Et ce week-end, nous avons testé un nouveau passe-temps…un parcours !! Ben oui, j’en propose toute la semaine, et le we je remets ça…Génial, non ? Sauf qu’à la maison, je suis moins bien outillée…pas de cerceaux, de banc, de briques en carton, de trampoline, de blocs en mousse etc…Bon, j’ai bien cherché et ça donnait ça :

Le chariot de marche… qu’en penser ?

jouet chariot

…Un chariot de marche à pousser…à remplir, à vider….et à pousser! Les pas sont lents, puis accélèrent…un sourire apparaît…et le jeu continue.
Petit Baroudeur marche jusqu’à son chariot, le saisit et l’emmène droit devant lui…Arrivé au bout de la pièce, il le vide, joue avec le boulier présent sur le côté…avant d’en faire le tour pour retrouver le « guidon » et repartir en exploration. Un peu plus tard, il trouve le moyen de monter dans le chariot qu’il a au préalable vidé, s’asseoit dedans et nous demande avec insistance de le pousser…Et voila le pouss pouss de Bébé!!
 
Le chariot de marche est un jouet d’exploration et de motricité, idéal  une fois que Bébé a bien acquis la marche et gère sans difficulté son équilibre et les transitions « au sol/debout ». Pourquoi attendre ce moment et ne pas le proposer avant ?
Tout simplement parce que Bébé doit avec son chariot gérer le déplacement de son corps plus celui d’un objet qui roule, et que cela lui demande de bien placer ses appuis, de gérer son équilibre, de réguler sa force, de contrôler la vitesse, d’anticiper les obstacles…
Si Bébé n’a pas un équilibre suffisant et/ou ne marche pas seul, il va s’accrocher au chariot et être entrainé par celui-ci….sans oser le lacher de peur de tomber. Sa posture est déséquilibrée et il « court » après son équilibre…ce qu’il va reproduire dans la mise en place de son équilibre pour marcher de manière autonome, et cela ne va pas l’aider.

Liens

Sur le net …    Accompagner son bébé/ son enfant au jour le jour : Association Pickler-Loczy : Motricité libre, développement du bébé/jeune enfant, respect de l’individualité, pédagogie positive. Formations, groupe de réflexions, échanges, articles etc.  Films Préparons demain : Réalisation de documentaires à visée éducative, pédagogique et sociale autour des enfants, des jeunes et de leur […]

Les jeux…de 18 mois à 3 – 4 ans (Opus 2)

Comme promis, me revoilà pour continuer notre catalogue de joujoux en fonction de l’âge de nos bambins….en plus, ça tombe bien, les catalogues de Noël inondent déjà nos boîtes aux lettres…
 
On reprend à partir de 18 mois…
 
Entre 18 et 24 mois :
L’enfant a accès progressivement au jeu de faire semblant, ce qui donne une grande  ouverture dans ses intérêts et ses jeux : poupée, dinette, mallette du docteur, camion de pompier, marionnette. 
 Les jeux de course/poursuite pour fuir ou attraper l’autre (ex : tous les jeux et chansons autour du loup)sont également très appréciés à cette période, et  répondent à des besoins dans le développement psychologique de l’enfant. 
L’enfant se montre également plus adroit dans ses manipulations, ce qui lui permet d’investir de nouveaux supports : premiers encastrements et  emboitements (duplo  et cubes gigognes par exemple), ainsi que de nouvelles activités comme dessiner, coller (feutres, crayons, gommettes ).
Au niveau moteur, il utilise de plus en plus l’environnement pour se créer de petits parcours et profite des espaces extérieurs et des structures de jeux qui y sont présentes.
Dans tous les types de jeu, l’enfant est avide de s’approprier de nouvelles notion, notamment au niveau spatial : en haut/en bas, grand/petit  etc. 

La séance du jour…

Immersion en terre psychomotrice… je vous invite dans une de  mes séances du jour.

Ce matin, je commence avec Arthur…un beau petit bonhomme de 5 ans qui rentre en grande section cette année, avec cette particularité qu’il présente un trouble autistique. Arthur se replie beaucoup sur lui-même…évite le contact par le regard, présente beaucoup de stéréotypies (il bouge ses doigts devant ses yeux, présente des battements des bras etc.), utilise le langage en répétant des mots entendus sur l’ordinateur ou le téléphone mais peut par moment faire une demande simple…
Arthur est vite inquiet face à la nouveauté et aux changements, il peut alors avoir des gestes « d’automutilation » : il se mord la main, ou appuie très fort sur son visage…