Le geste graphique … un geste très abouti ! … Le préparer et l’accompagner …

En pleine réflexion sur le graphisme…. et ses prémisses, je partage avec vous mes réflexions du moment, suite à mes constatations au travail et celles en contraste sur la blogosphère, pinterest etc. Avec un nouveau poste en cmpp, les enfants que je vois ont pour la grande majorité des difficultés d’apprentissage de l’écriture …. tenir […]

Une excellente adresse pour les jeux et le matériel pour enfants … Hop Toys !

logo HopToys

Depuis que j’ai commencé à travailler en tant que psychomot, j’ai découvert  que s’équiper en jouets et matériel  divers n’est pas si évident que ça.

Heureusement, à coté des poids lourds de la distribution pour les structures  scolaires, périscolaires et cie, il existe de bons fournisseurs. 

Aujourd’hui, je vous présente Hop Toys … un de mes fournisseurs préférés pour le boulot, mais aussi pour la maison  en fait !  

Protéger le périnée

C’est étonnant … souvent on n’en parle pas, ou alors on en rigole comme au boulot… alors que c’est une équipe presque exclusivement féminine… comme si c’était encore un sujet tabou… ou sans trop d’intérêt … 

Et pourtant, le périnée, c’est un muscle très très important … j’en ai pris conscience lors de ma première grossesse, d’ailleurs je crois que je n’en avais jamais entendu parler auparavant …bien que j’ai fait beaucoup de sport, bien que j’ai fait des études paramédicales commençant par une année de médecine imposée … 

Une sensibilisation devrait être faite à toutes les jeunes filles, et femmes de tout âge sur le rôle du périnée, son importance et les dégâts à long terme si on le néglige : incontinence de différentes sortes, descente d’organes, constipation et autres choses réjouissantes ! 

Il faut savoir que le sport, les abdominaux, le surpoids, les mauvaises habitudes au quotidien, et bien sûr la grossesse et l’accouchement peuvent entraîner des lésions parfois non réversibles au niveau du périnée … et cela, on en parle pas ou très peu !!

Et on parle tout aussi rarement de ces jeunes filles de moins de 18 ans qui ont des « fuites » lors des cours de sport,  ou des « grandes sportives »  qui ont le même souci (dans certaines disciplines, on approche de 60% de femmes concernées).