être mère … déstabilisation assurée !

Quand on est maman, il en faut peu  …

Petit Marmot a deux petits mois … notre routine est encore beaucoup dans une alternance têtée … sieste … et jusqu’à peu, j’étais dans ma petite bulle… focalisée sur mon adorable bébé. 

Et voila que quelques remarques sont venues faire éclater ces petits bonheurs, et ont laissé entrer stress, doutes et inquiétudes… des petites remarques anodines vues de l’extérieur.

« Il ne te regarde pas quand il s’énerve, il attend qu’on le prenne pour te regarder … » 

« Il a un peu la tête plate, non ?  » 


mais qui ont été vraiment des cataclysmes pour moi … mon bébé, mon tout petit… de quoi viens t’on t’affubler ? Est ce que ces remarques ont une base fondée ?? Est ce que … est ce que  … est ce que ?? Et voila, je m’emballe, je m’inquiète … et j’en arrive à  être  maman psychomot = maman qui psychote

 

D’abord cette histoire de regard…. 

Quand l’allaitement ne se passe pas bien… comment le surmonter ?

Un post pour parler autrement de l’allaitement… 

Pendant ma première grossesse, je souhaitais vivement allaiter Petit Baroudeur et m’étais bien renseignée dessus, au vu de tout ce que j’entendais autour de moi… avec de la bonne volonté, de la persévérance, de bonnes infos et quelques accessoires, l’allaitement était naturel et « fonctionnait » donc sans grands soucis. 

Tout a bien commencé, Petit Baroudeur têtait… beaucoup et longuement, mais suite aux conseils de l’allaiter à la demande…cela me paraissait tout à fait normal. Par contre, il pleurait beaucoup et s’endormait très peu dans la journée…ou plutôt se réveillait très vite en pleurant…. Jeune maman, je me suis dit une fois de plus que mon petit bébé avait besoin de notre présence …et que c’était normal… D’ailleurs, vous aussi, vous trouvez ça normal, non? 

Alors, quand sur les bons conseils de la maternité, nous sommes allés chez le pédiatre pour le peser au bout de 15 jours … et que nous nous sommes aperçus que Petit Baroudeur n’avait pas pris le moindre gramme depuis la sortie de la maternité… alors là, ce fut la douche froide ! 

Passé un bref instant de déprime, je suis repartie plus motivée que jamais…en me disant que le pauvre loulou, il fallait qu’il puisse mieux têter… et donc encore plus à la demande. C’était parti pour une semaine épuisante où finalement il voulait toujours (ou presque) être au sein… et il pleurait toujours autant !  Après cette dure semaine, Petite pesée à la PMI…. bof bof, pas vraiment probant, le poids restait toujours très bas… la puéricultrice a commencé à me parler de biberon, de lait maternisé etc. si la semaine suivante il n’y avait pas de mieux.   Moi qui était si attachée à l’allaitement, j’ai eu mal au coeur… 

Comptines, jeux chantés…ça vous chante ?

Vendredis intellos ...

Finalement, pourquoi les comptines, berceuses, jeux de doigts restent aussi populaires…même pour les plus traditionnels ou désuets ?

 
 Il y a quelques années, je me disais que oui je chanterais des chansons à mon bébé, mais pas ces vieilles comptines ringardes…Et finalement, elles ont eu raison de moi et Petit Baroudeur adoore, surtout celles que l’on mime. 
Et d’ailleurs, il retient très bien les gestes des comptines, et s’en sert pour demander qu’on lui chante …les marionnettes… ou ….tape, tape…ou…papoum…. et voila au final plein de moments privilégiés où nous nous révélons et exprimons nos émotions de manière différente de d’habitude: plus détendue, plus exagérée et peut-être en même temps plus authentique.

Bébé, avec ton tonus, tu me parles !

Un petit article sur l’importance du tonus chez le bébé et ses parents…
 
Dans les premiers mois de vie, le premier mode de communication entre Maman et Bébé se réalise par le tonus, et on parle de dialogue tonico-émotionnel… késako ??
 
Pour commencer, une petite définition :
 
Le tonus est la contraction minimale de nos muscles à l’état de repos (il nous permet de rester debout alors que nous sommes détendus par exemple)  et il est modulé à tout instant par notre état de vigilance, nos sensations, nos émotions, nos relations à l’autre. 
En gros, je serai plus tonique lors d’un entretien avec mon patron qu’en train de prendre un verre avec ma meilleure amie…vous voyez ce que je veux dire ! )

Plaisirs de balades

Pour ce week-end ensoleillé, un petit billet sur les balades avec Bébé….

 Petit Baroudeur est ravi dès qu’on sort la poussette, il ne reste qu’ à prendre chapeau et lunettes, et là, c’est un peu plus délicat à négocier…
 
Direction le parc, because le tour du paté de maison, c’est bien gentil mais c’est galère, surtout en poussette…
 
Tout est formidable au parc pour mon Petit Baroudeur, même ce qui me semble à moi très ordinaire : les feuilles des arbres qu’on voit en levant la tête, le ciel , le vent, une fleur, les cailloux, nos ombres, la mare aux canards sans canards, les rainures des planches (à explorer à quatre pattes s’il vous plaît..),  les personnes que l’on croise sans parler des chiens, oiseaux et bestioles en tout genre…