Coque, nacelle, siège auto … quel casse tête !

Petit Baroudeur a voyagé en voiture en nacelle jusqu’à ses 6 mois … Pourquoi ? Et bien, car  nous savions que nous avions de très longs trajets  (jusqu’à 7h de route) à faire assez régulièrement, et la position allongée nous paraissait plus adaptée. 

Toutefois,  la nacelle est dans l’ensemble moins sécurisante qu’un siège cosy, mais il y en a quand même trois qui sont recommandées par les organismes de tests des siège auto, et la notre était dedans : ouf ! 

En gros, si on a de la place dans sa voiture et de très longs trajets à faire, ça me paraît une bonne option, à condition de vérifier vraiment les normes de sécurité et de fixation. 

Par contre, il faut anticiper la suite… à 6 mois, la nacelle c’est terminé ! Et les sièges Groupe 1 à partir de 9kg ne convenaient pas à Petit Baroudeur… il lui manquait plusieurs kg :).

De plus, jusqu’à 13kg il est très fortement recommandé d’installer Bébé dans un siège dos à la route… donc dans ces cas là, après une nacelle, il faut s’orienter vers un siège auto Groupe 0+/1 … et là, petite désillusion… nous n’avons pas trouvé de siège auto vraiment performant, avec un système isofix… nous avons pris ce qui nous semblait un siège auto assez sécurisant mais en étant un peu déçu quand même … 

Cette impression s’est confirmée ensuite à la lecture d’articles professionnels sur la qualité des sièges auto … un siège auto 0+/1 est toujours moins bien au niveau qualitatif (résistance, amortissement des chocs, protection de Bébé) qu’un siège  de groupe 0 ou de siège 1, car son adaptabilité le rend moins précis, moins ajusté et donc moins fiable. 

Pour la petite marmotte, on change de configuration… la voiture ne peut pas accueillir un siège auto et une nacelle… on a encore une petite citadine 🙂  donc on s’oriente sur un siège « cosy » … et là, chapeau, la plupart sont très bien notés… il y a beaucoup de choix sans sacrifier au coté « sécurité »… ce qui est bien plus essentiel que le coté design… Après, bien sûr, il y a des différences importantes qui motivent le choix de chacun : système d’attache dans la voiture, poids du cosy, accessoires, adaptabilité sur un chassis de poussette, marque tendance etc. 

La solution pour un bain sans catastrophe

P1050853

 ou … des accessoires sécurisants pour le bain…

Ceci n’est pas un article alarmant sur tous les dangers domestiques et tout ce qui guette nos enfants dès que nous n’avons pas les yeux rivés sur eux…

C’est vrai, la sécurité est un enjeu important à considérer avec les tout petits, mais aujourd’hui, je souhaite juste vous parler d’un accessoire pour le bain, qui me rend beaucoup plus sereine !

Il y a des mois de cela, je l’avais vu dans un catalogue… Mr Papa trouvait ça super… moi, j’étais plus mitigée, je n’en voyais pas bien l’intérêt…

P1050853

Et Petit Baroudeur a grandi… a tenu assis tout seul dans son bain, avant de s’amuser à faire le marsouin qui vous le savez bien s’asseoit, s’allonge, gigote, se rasseoit etc.

Le souci, c’est que notre petit marsouin ne faisait pas attention au robinet et s’est cogné la tête plusieurs fois dessus… avant de se bruler les doigts en touchant les bords dudit robinet… Hum Hum… me voilà convaincue de l’intérêt de camoufler le robinet derrière cet étui en mousse… qui en plus, pour ne rien gâcher a une bonne tête et s’accorde plutôt bien au tapis de bain !

P1050852

Bébé s’enroule !

J’ai envie de vous parler d’un truc fondamental dans le développement du bébé: l’enroulement. Pas besoin d’être un génie pour se rendre compte que dès tout petit, le bébés est enroulé, tout rassemblé sur lui-même…Il faut dire que dans le ventre de Maman, Bébé n’a pas trop le choix, l’espace est limité, il rassemble donc […]