Non, non et non

Nous y voila … 2 ans et des miettes… et ce fameux « non » qui envahit nos journées… non pour ceci ou cela… » non non non » scandé et chantonné en allant au lit … et non …même pour dire oui 😉

C’est l’âge… je le sais…et pour le moment, c’est encore gentillet… mais c’est surtout une phase indispensable ! 

Alors, voila toutes les bonnes raisons de prendre son mal en patience : 

Le « non » fait grandir … il a un rôle important dans la structuration de tout enfant… en disant non, l’enfant s’affirme… il revendique sa place, ses goûts… il se positionne comme « pensant différemment que ses parents ».

A 2 ans, l’enfant a pris une certaine autonomie au niveau moteur… il marche, grimpe, explore, jette, manipule puis shoote, saute etc. … et cette autonomie lui permet de se sentir capable de faire énormément de choses…. quasiment autant que ses parents…selon lui ! Du coup, il veut faire par lui même, décider par lui même, régir l’organisation de la maison selon ses « lois »… il renverse même les rôles en disant à ses parents ce qu’ils doivent faire … 

Tout frais, tout croustillant… ce matin, après le pti dej, Petit Baroudeur déloge son père du fauteuil, s’installe et me demande de venir lui lire une histoire. Une fois bien installés, il regarde son père et lui dit  » Y a plus de place, Papa salle bain, Papa douche » …. Hum, hum…